Lucas : aucune tribu n'a été épargnée à Lifou

cyclones lifou
Lucas Lifou
©Clarisse Watue

Les petits chefs des tribus et les autorités coutumières de Lifou étaient réunis hier matin autour du maire Robert Xowie. Ils ont fait part des dégâts causés par la dépression Lucas au premier magistrat de la commune. Toutes les tribus ont été touchées, y compris l’île de Tiga.

Une première réunion entre Robert Xowie, le maire de Lifou et les petits chefs des tribus, après le passage de la dépression tropicale forte Lucas. Tour à tour, ils ont dressé un bilan provisoire des dégâts causés par le phénomène. De nombreuses familles se retrouvent aujourd'hui sans toit. Elles sont actuellement logés chez leurs proches en attendant que leur maison soit reconstruite. 

Lifou Lucas
©Clarisse Watue

A Tiga aussi

Aucune tribu n’a été épargnée par la dépression tropicale forte. Tokanod a aussi subi de nombreux dégâts. Le wharf endommagé, la petite île est coupée de toutes liaisons maritimes, seul lieu de transit des marchandises. 

Lifou Lucas
©Clarisse Watue

Auprès des petits chefs et de la mairie

Pour les sinistrés qui ont perdu leur habitation principale, l'aide publique leur est destinée en priorité. Toute déclaration doit obligatoirement passer par le petit chef. « Nous avons des fiches qui sont mises à la disposition de l'ensemble des petits chefs pour qu'ils puissent évaluer sur place l'ensemble des dégâts, détaille Robert Xowie, maire de Lifou. J'invite la population à s'approcher des petits chefs, d'autres guichets sont aussi ouverts à la mairie.» 

Lifou Lucas
©Clarisse Watue

Etat de catastrophe naturelle

La province des Îles devrait envoyer dans les prochains jours un courrier afin de demander que l'état de catastrophe naturelle soit décrétée aux Iles Loyauté. Le maire appelle ses administrés à être solidaires. Même si cet élan de solidarité s'est mis en place tout de suite après le passage de Lucas. « Je sais qu'au lendemain du passage de Lucas, beaucoup de jeunes ont aidé les autres tribus pour mettre en sécurité l'ensemble des habitants », précise le maire.  Robert Xowie et les coutumiers demandent d'ailleurs à la population d'être vigilants car la saison cyclonique n'est pas encore terminée. 

Lifou Lucas
©Clarisse Watue

La rentrée reculée? 

Lucas a également endommagé plusieurs écoles et des internats. Conséquence, la rentrée scolaire pourrait être repoussée dans certaines zones de Drehu. 

Le reportage de Clarisse Watue :