Action symbolique dans le Sud de Maré pour dénoncer les atteintes aux écoles

éducation maré
Mobilisation contre le vandalisme à l'école de Cengeïte, Maré.
Des messages réalisés par les élèves ont été placardés. ©Communauté éducative de Cengeïte
Petite mobilisation ce vendredi matin, à Maré du côté de Cengeïte. Il s'agissait d'alerter sur de récents actes commis envers deux écoles. Des faits à répétition qui inquiètent la communauté éducative.

Le groupe a marché depuis l’école jusqu’à la chefferie. Un cortège symbolique d’une vingtaine de petits et de grands, ce vendredi matin, à Cengeïte, dans le Sud de Maré. "On a fait une mobilisation de la part des parents d’élève, des élèves et des enseignants des écoles de Cengeïte et de Wabao", précise Corinne Goubairate, directrice des établissements du secteur 2 sur Nengone. "Elle vient du fait qu’il y a eu à répétition des actes de vandalisme dans ces deux écoles. Des jeunes se sont introduits pour saccager les salles de classe, pour des vols…" 

Les enfants ont voulu exprimer, avec les parents et les enseignants, ce ras-le-bol.

Corinne Goubairate, directrice des écoles du secteur 2 à Maré

Le groupe a été reçu par les représentants des coutumiers, avec aussi la présence de la gendarmerie. "On a demandé des actions concrètes par rapport à l’insécurité dans les écoles."

Communauté éducative mobilisée à Maré, Corinne Goubairate jointe par Charlotte Mannevy

Mobilisation à Cengeïte, Maré, contre les atteintes aux écoles
Les enfants ont été acteurs de cette protestation. ©Communauté éducative de Cengeïte