La Foire des îles s’est refermée à Maré

agriculture maré
Foire des îles Maré 2020
©Gonzague de la Bourdonnaye
Les 120 exposants, pêcheurs, agriculteurs et petites mains des Iles semblent satisfait du rendez-vous. Trois jours dédiés aux trésors vivriers durant lesquels près de 25 tonnes de produits ont été écoulées sur le site de Tadurem. 
Les couleurs, odeurs et saveurs ont exposé toute leur splendeur à la Foire des îles ce week-end. Pour ce trentième anniversaire, la rencontre a fait son retour, là où tout a commencé, à Nengone. C’est en 1990 que quelques producteurs de Maré se rassemblent, afin de présenter les richesses vivrières de l’Ile. Depuis, les éditions s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Maré, Lifou, Ouvéa, Tiga. 
 

Un savoir-faire loyaltien

Le savoir-faire des Iliens séduit les visiteurs chaque année, à l’image de François, qui visite l’île à vélo.
« On est complètement immergé dans la culture des îles, c’est un autre art de vivre. A Nouméa, on connaît un peu les légumes de Maré, mais là, on peut rentrer vraiment dans le détail, on voit qu’il y a vraiment des agriculteurs très pointus, il y a 36 sortes d’ignames, il y a plein d’autres produits qui sont cultivés. Il y a un effort qui est fait pour que les gens cultivent mieux leurs produits. C’est vraiment intéressant, il faudrait faire venir sur la Grande Terre davantage et plus souvent les produits de Maré ».  
Foire des îles Maré 2020
©NCla1ère
 

Vers l’autosuffisance alimentaire

Près de 25 tonnes de produits frais écoulés, qui ont témoigné de l’importance de l’autosuffisance alimentaire, accentuée en ces temps de crise sanitaire. Françoise Cawidrone s’est préparée durant plus de deux semaines, afin de proposer ses ignames et légumes en tous genre.
« Je pense que les trois jours, c’est une réussite pour tous les producteurs, agriculteurs de Maré. Moi, je vis sur Nouméa et quand je suis venue sur mon île natale, je disais à ma tantine que Maré peut vivre sans Nouméa. Avec la crise du Covid-19, on ne dirait pas que le commerce ici s’est arrêté puisqu’il y a toujours quelque chose à manger ». 
L’année prochaine, direction Ouvéa, pour un moment de partage autour de la production agricole.
 

La page spéciale 

Retrouvez le dernier volet de nos pages spéciales consacrées à la trentième Foire des îles.
Un reportage de Thérèse Waïa, Cédric Michaut et Cédric Desbois 
©nouvellecaledonie

 

La foire en images

En prime, quelques images en musique de ce rendez-vous haut en couleurs et en saveurs.
Des images signées Cédric Michaut 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live