Maré se débarrasse de ses véhicules hors d'usage

pollution maré
Maré carcasse voitures 1
©Carawiane Carawiane / Nc 1ere

Depuis le début de la semaine, le service environnement de la mairie de Maré collecte les carcasses de voitures chez les administrés, mais aussi en bord de route. Une première opération sur l'île, menée jusqu'au 15 mars prochain. 

Une dizaine de carcasses de véhicules et même un bateau, gisent depuis un an dans la cour de Nemia Wayagui, habitant de Maré. Le père de famille s’est inscrit au service environnement de la mairie, afin d'enlever ses déchets devenus trop encombrants.

Dans la cour exiguë de Nemia Wayagui, Jules Tahmumu, chauffeur de poids lourds à la mairie de Nengone, tente tant bien que mal de manœuvrer son camion. Il manie avec précaution la grue qui saisit les véhicules, car un fil électrique est à hauteur de son engin. « Il faut faire attention, car il y a le terrain, la position des véhicules et toutes sortes de difficultés », lance le professionnel.

Le reportage de Clarisse Watue et Carawiane Carawiane :

 

404 véhicules évacués

Une toute nouvelle campagne, qui a lieu une fois par mois depuis décembre dernier sur l'île. De gros déchets qui sont collectés aussi bien chez les particuliers qu’en bord de route. Un combat que mène la municipalité contre les véhicules hors d'usage depuis 2019 précise Enrique Waunie, chef du service environnement à la Mairie.

« On a déjà évacué 404 véhicules hors d’usage évacués sur Nouméa. On poursuit le projet car ce sont des foyers de gîtes larvaires, et ça fait aussi augmenter le taux de pollution de la nappe phréatique sur Maré », explique le spécialiste.

Des carcasses de voitures stockées avant leur acheminement sur Nouméa via une barge. Une opération qui devrait se dérouler d’ici 15 jours. Une entreprise de recyclage se chargera ensuite, de leur donner une seconde vie.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live