Maré : trois hommes placés en garde à vue pour des violences sur fond de conflit foncier

justice maré
Carte Maré
©Géorep NC
Trois hommes ont été placés en garde à vue pour des faits de violences volontaires commises avec arme contre une personne âgée à Maré hier, jeudi. Il s'agirait d'un "conflit foncier qui perdure". Ils seront présentés au parquet ce samedi en comparution immédiate.

Le procureur de la République annonce que suite à une enquête menée par la brigade de Tadine à Maré, trois hommes ont été placés en garde à vue pour des faits de violence volontaire commises avec arme ce jeudi 11 novembre 2021, vers 7 heures.
"Un  grand-père, membre d’une famille de la tribu de Rawa, accompagné de quatre petits-enfants se rend aux champs, se situant à proximité du terrain appartenant à une famille voisine, avec laquelle un conflit foncier perdure. Le litige porterait sur l’utilisation d’un compteur d’eau qui se ferait au préjudice de la  famille voisine. En représailles, des barrages constitués de branchages auraient été installés pour bloquer l’accès du grand-père à sa propriété et son alimentation électrique aurait également été sectionnée", détaille le procureur.

Fusil, barre de fer et sabre

C'est dans ce contexte que trois hommes de cette famille armés de fusil, d’une barre de fer et d’un sabre s’en prennent au groupe. "Cinq coups de feu sont tirés sans faire de blessé, les petits-enfants du grand-père parvenant à fuir les lieux. Le grand-père, pris à partie par les trois agresseurs reçoit un coup au niveau de la poitrine, avec la barre de fer. L’intervention rapide de la gendarmerie ainsi que de certains représentants coutumiers a permis de protéger la victime et d’apaiser la situation." A noter qu'une incapacité totale de travail de 4 jours a été prescrite à la victime.
 
Les trois auteurs qui reconnaissent leur participation aux faits reprochés seront présentés au parquet dans la journée du samedi 13 novembre 2021, dans le cadre de poursuites en comparution immédiate.