Maryline Sinewami élue maire de Maré

élections maré
Sinewami maire Maré
©Martin Charmasson
Sa liste unitaire FLNKS est arrivée en tête lors du second tour des élections municipales, avec 50,6% des suffrages. Maryline Sinewami est désormais première édile de Nengone. Une première sur l’île.
Pari gagné pour Maryline Sinewami. Madame la directrice d’école est désormais, Madame la maire de Maré. Un conseil municipal qui a débuté ce samedi matin avec le discours du maire sortant, Pierre Ngaiohni, qui s’est adressé aux futurs conseillers municipaux et à la désormais maire de l’île. « C’est un grand jour pour notre île de Nengone. Il est fini le temps des guerres. On a tourné la page. Nous sommes dans le temps de la construction et il faut se mettre au boulot. Nengone doit décoller. Il n’y a pas de soucis, que ce soit un ou une maire. Je vais observer ce conseil, avec mes yeux et mon cœur », a lancé le maire sortant.
 

23 voix contre 6

Deux candidats étaient présents : Maryline Sinewami, cheffe de file du groupe FLNKS Nengone et Joseph Waikedre de Dynamique autochtone. C’est la directrice d'école, à la victoire historique aux élections municipales, qui a confirmé sa place de leader. Elle obtient 23 voix, contre 6 voix pour Joseph Waikedre.

Une première édile qui a pris la parole, souhaitant tout d’abord remercier sa famille, ses amis et ses électeurs.
 

L’histoire nous apprend que le premier magistrat de Maré est l’un de mes ancêtres, Sinewami Jean. Je m’engage à prendre cette responsabilité avec l’ensemble de l’équipe qui m’entoure. On peut compter les uns sur les autres. L’objectif final, c’est le bien-être et l’épanouissement - Maryline Sinewami, maire de Maré


Gestion participative des chefferies


La nouvelle maire de Nengone a rappelé l'importance d'une gestion participative de toutes les chefferies, associations, églises, femmes, hommes et enfants.
 

Nous serons proche de vous, la population sera consultée. Nous gérerons avec rigueur les finances. Nous nous inscrirons dans le plan Do Kamo. Nous aiderons à lutter contre les addictions, mais aussi à travailler sur le problème de l’eau, des déchets. Il nous faut aider d’autres secteurs et aider les créateurs d’emplois. Contribuer à l’embellissement de l’île et à la sécurité. Que chacun se sente libre, respecté et aimé - Maryline Sinewami, maire de Maré.


Elle a également évoqué la transparence, nécessaire « pour l’équilibre de nos ressources ». Une prise de parole clôturée par une citation d’un maître, Confucius, « faîtes un travail que vous aimez, ainsi, vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ». Une élection que la nouvelle édile a enfin souhaité dédier à son père, décédé l’an dernier et à toutes les chefferies et habitants de Nengone. 
 

8 adjoints

La parité a été respectée pour ses huit adjoints, qui réunissent quatre hommes et quatre femmes.
 
  • 1er adjoint : Lako Redine Emile
  • 2e adjoint : Siwoine Alain
  • 3e adjoint : Hnau Rimel Ishingo
  • 4e adjoint : Paala Ermann
  • 5e adjoint : Zeiwe Christiane 
  • 6e adjoint : Welepa Jules
  • 7e adjoint : Jewine Marie-Louise
  • 8e adjoint : Wowene épouse Wayaridri Hélène
Le reportage de Martin Charmasson et Christian Favennec :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live