Comment Ouvéa gère les pénuries de carburant

consommation ouvéa
Ouvéa file d'attente carburant
File d'attente pour du carburant devant une des deux stations de l'ile. ©Jeannette Peteisi
L’île est régulièrement victime de manque de carburant. La population comme les professionnels ou les institutions doivent s’adapter à la situation et trouver des solutions.
Ouvéa se retrouve très souvent en pénurie de carburant. Malgré ses deux stations service, l’île a du mal à s’approvisionner tant la demande est forte, et tant il n’y a pas assez de stock pour y répondre. S’ajoutent à cela des problèmes de ravitaillement par bateau ou des pompes en panne.
 

La course à chaque livraison de carburant 

La pénurie de carburant est devenue un phénomène si récurrent que les habitants ont fini par s’adapter.
« Quand le carburant arrive, on a une file de véhicules à perte de vue. C’est la course, tout le monde appréhende qu’il n’y ait plus de carburant le lendemain ou deux jours après ».
Et ça va parfois très vite, au bout seulement de quelques jours, les cuves se retrouvent rapidement à sec. Pour éviter d’être à court de carburant, certains habitants de l’île s’organisent : un bidon de réserve, essayer de ne pas trop rouler… 
« Ce serait mieux d’avoir une autre station, parce que deux, ce n’est pas assez » regrette cette habitante de l’ile. « Des fois, on reste deux semaines sans carburant ». 
Ouvéa route. St Joseph
©Jeannette Peteisi
 

Des fûts en réserve

Du côté des loueurs de voitures on anticipe aussi la pénurie de carburant. L’exemple de Loca Ouvéa qui possède quarante véhicules, tous sont quasiment loués en permanence. 
«  Pour nous, çà va, parce qu’on commande des fûts pour avoir des réserves, pour pouvoir satisfaire le client qui a réservé » explique Astrid Samuel, gérante de la société de location de voitures. « On fait un peu plus de réserve en ce moment avec les problèmes de bateau, problèmes de pompes. Surtout que maintenant à Ouvéa, çà circule beaucoup, on a un peu plus de véhicules qu’auparavant ». 

Carburant Ouvéa itw Samuel


 
Ouvéa Louis Waneux secrétaire général mairie
Louis Waneux, secrétaire général de la mairie d'Ouvéa ©Jeannette Peteisi
 

Du gasoil distribué aux habitants

La mairie s’est aussi emparée du problème. Pour pallier le manque de carburant, la commune a dû augmenter son litrage de gasoil dédié normalement à ses camions de distribution d’eau.  
« Nous avons une cuve de 20 000 litres. Habituellement, nous ne commandons que quatre ou cinq mille litres pour les travaux en régie. Mais au vu du problème qu’il y a sur l’ile, nous participons à ce développement économique, donc nous avons augmenté nos capacités et nous faisons le plein ces derniers mois » explique Louis Waneux, secrétaire général de la mairie d’Ouvéa.
Ces derniers jours, la commune a distribué du carburant à la population, vingt litres de gasoil par administré.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live