Une rotation du "Betico" vers les Loyauté est ajoutée mardi 23 août

transports province des îles
Betico
Passage du "Betico II", image d'illustration. ©Caroline Moureaux / NC la 1ère
Entre les conflits sociaux et le mauvais temps, le programme de vols a été très perturbé, sur Air Calédonie, dont les passagers en souffrance tentent de se rabattre notamment sur une place dans le "Betico". Dans un contexte d'activité soutenue, la SAS SudÎles qui exploite le navire annonce une rotation supplémentaire pour le mardi 23 août : Nouméa - Lifou - Maré – Nouméa.

Fin de vacances scolaires, retour de mariages, manque d’avion pour cause de conflit social chez Aircal : "les voyages à destination des îles Loyauté affichent actuellement tous complet", annonce la SAS SudÎles qui gère le Betico II. "Compte tenu de la situation actuelle et à la suite d’une très forte demande, (…) un voyage supplémentaire à destination des Iles Loyauté vient d’être programmé", fait-elle savoir. Il aura lieu à la rentrée, mardi 23 août, dans le sens Nouméa - Lifou - Maré – Nouméa. 

Comment être à bord ? 

"La réservation des billets sur cette nouvelle rotation est disponible en agences à Nouméa et aux Iles, en ligne ainsi que par téléphone au 260.100", détaille la société. "Ce nouveau service de vente à distance par téléphone est disponible du lundi au vendredi de 8 heures à 13 heures en continu. Pour plus de précisions, la compagnie invite sa clientèle à contacter l’équipe commerciale par mail à l’adresse serviceclient@betico.nc et à suivre les actualités du Betico sur son site internet ou sur sa page Facebook."

Invité du journal ce midi sur NC la 1ère, le directeur de la SudÎles a décrit un contexte tendu. "On est en crise depuis dix jours avant les vacances scolaires, je dirais, parce qu’il y a une affluence record cette année avec beaucoup de mariages et beaucoup d’activité dans les îles Loyauté, notamment. Plus les vacances scolaires à l’île des Pins", pose Edouard Casting. "Le problème est que les bateaux sont absolument pleins, le planning est complet." 

On n’a aucun marge de manœuvre, et on a un afflux considérable de voyageurs qui souhaitent maintenant rentrer des îles. On est à la limite de nos capacités d’action.

Edouard Castaing, directeur de la SAS SudÎles

Naviguer malgré la mauvaise météo

"On a été contraints d’annuler pour cause météo mardi", poursuit-il par téléphone avec Lizzie Carboni. "En revanche, on a navigué hier [mercredi] et aujourd’hui [jeudi]. Même si la météo était un peu limite, on a décidé de partir quand même pour ne pas laisser des gens sur le bord de la route. Mais c’est très compliqué."

Liste d'attente

"Notre seule possibilité est de mettre en place une liste d’attente", explique-t-il. "C’est-à-dire que les gens s’inscrivent, achètent un billet. Lorsque l’embarquement est terminé, si par exemple il manque quinze personnes, on embarque quinze personnes de la liste d’attente." Sans oublier cette desserte supplémentaire le 23 août, à la rentrée. "On espère qu’avec ça, on arrivera à résorber le surplus de personnes. Mais ça pose vraiment sur la table le problème des capacités de transport sur les îles Loyauté et notamment du maritime." 

On est tout à fait complémentaires avec le transport aérien mais il faut absolument qu’on ait des moyens modernes. Un bateau avec une capacité un petit peu plus grande, et surtout la possibilité de naviguer la nuit, etc. C’est un projet qu’on porte déjà et qui montre toute son actualité à l’heure actuelle.

Edouard Castaing

Ecoutez Edouard Castaing, au micro de Dave Waheo-Hnasson et de Michel Marin :

©nouvellecaledonie