Canala célèbre son taro d’eau

festivités locales canala
Fête du taro à Canala
©Anne-Claire Lévêque
La fête du taro a battu son plein à Canala ce samedi. Deuxième rendez-vous de la commune depuis le déconfinement, il a dû s’adapter aux contraintes. 
Pas de rassemblement important mais des petits groupes pour cette fête du taro, à Canala. Les exposants étaient heureux de pouvoir proposer à nouveau leurs produits vivriers. Comme Yvanna Perenyou, qui a dû retourner trois fois dans son champ, sur les hauteurs de la commune, pour satisfaire la demande. De quoi réapprovisionner un stand immédiatement dévalisé par des visiteurs venus de presque toute la Nouvelle-Calédonie. « Les taros d’eau sont très demandés. Les gens se sont déplacés depuis ce matin 5 h, pour arriver ici à la tribu de Mia. C’est une grande journée pour nous, pour faire découvrir nos produits ». 
 

Retour en douceur des festivités 

Depuis la fin du confinement, chaque événement attire un public avide de sorties, de rencontres et de produits frais. Quitte à faire une longue route… « On est venus de Gomen ! C’est l’occasion pour nous de se promener », se réjouit Céline Tchiadinouma, qui a acheté, en plus des taros d’eau,  des choux kanak, des citrons et des pommes lianes.  
Canala
Benjamin Diaike, animateur communal ©Anne-Claire Lévêque
Malgré les contraintes sanitaires, la fête a trouvé un compromis. Pour la commune, c’est une remise en route progressive des festivités. 
« On voit que sur le site, les gens hésitent encore un peu. On y croit, on essaie de remettre le calendrier petit à petit. Les gens commencent à revenir, à s’adapter », confie Benjamin Diaike, animateur communal. 
L’échauffement est terminé pour la commune. Prochain rendez-vous dans des conditions normales les 3 et 4 juillet prochains, deux jours consacrés à fameuse mandarine de Canala.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live