publicité

Dépression Fehi : le Nord en proie à de fortes précipitations et à des vents violents

La dépression tropicale modérée Fehi s'est légèrement renforcée au cours des 12 dernières heures. Elle passera au plus près de la Nouvelle-Calédonie la nuit prochaine, à environ 120 km au large de Koumac en poursuivant sa route vers le sud sud-est.

A Poum, le radier de Golone infranchissable en cours de journée. © Facebook Gendarmerie de Nouvelle-Calédonie
© Facebook Gendarmerie de Nouvelle-Calédonie A Poum, le radier de Golone infranchissable en cours de journée.
  • Cédrick Wakahugnème (Sheïma Riahi)
  • Publié le , mis à jour le
D’une côte à l'autre, les situations sont bien différentes caractérisées par des fortes précipitations et des vents violents. Ces mauvaises conditions météorologiques ont mis à mal les actions de terrain des services municipaux et de la DAF, la Direction de l’Aménagement et du Foncier de la province Nord. 

Montée des eaux

Vents et pluies se sont renforcés une bonne partie de la journée en particulier sur la façade Est, de la commune de Pwëëvo puis vers le sud, en pays « Xaraccü ». La dépression a même contraint certaines mairies à fermer leurs portes, c’est le cas à Ouégoa et à Pouébo. A Kawipa, commune de Kouaoua, la situation est jugée critique, plusieurs ponts ont en effet été inondés, obligeant les habitants à rester chez eux. Le pont Est de Wëna sur la RPN3 et le pont de Nonrhou sur la RM1 ont été coupés ainsi que la route en direction de la tribu de Méa.
La route est bloquée au niveau de la maison commune de Neouta à Ponérihouen. La Nimbaye est sortie de sont lit. © Pierre Nimbayes
© Pierre Nimbayes La route est bloquée au niveau de la maison commune de Neouta à Ponérihouen. La Nimbaye est sortie de sont lit.
La sécurité civile signale également que les accès à plusieurs tribus restent difficiles, à Canala et à Poindimié en particulier. A Houaïlou, plusieurs éboulements ont été constatés du côté de Nékoué et Nindia. Sur la transversale Koné-Tiwaka, la circulation reste difficile à certains endroits. 50 millimètres d’eau ont été observés à Tiwaka. La route jonchée d'arbres et de branchages est uniquement praticable par les véhicules 4X4. La gendarmerie appelle à la plus grande prudence. Attention également si vous prenez la direction de Touho-Cémuhi car plusieurs radiers débordent. Du côté de Amoa, en bord de mer, la houle s'amplifie. 
Le pont de la rivière de la Koumac © Brigitte Whaap
© Brigitte Whaap Le pont de la rivière de la Koumac

Prudence !

A Hienghène, le bac de la Ouaième est toujours fermé. Et enfin sur la côte Ouest, les radiers débordent de Koumac à Poum, en particulier au lieu dit « Chagrin ». La vigilance est donc de mise car c’est lorsque l'on observe une accalmie au niveau des pluies que les creeks et les rivières débordent. Ces fortes précipitations n’ont eu aucun impact sur l’activité. Les commerces sont restés ouverts à plusieurs endroits. Sur les sites miniers, le chargement ne s’effectue pas par temps de pluie. En revanche, ces grosses chutes de pluie s'annoncent très bénéfiques pour les agriculteurs et les éleveurs après la grande période de sécheresse. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play