Gendarme percuté à Houaïlou, le procès repoussé

justice houaïlou
L’homme accusé d’avoir percuté un gendarme avec un utilitaire, samedi, à Houaïlou, n’a pas été jugé en comparution immédiate, ce matin, au tribunal correctionnel de Nouméa. A la demande des deux parties, son procès a été reporté afin de travailler le dossier. Le prévenu restera au Camp-Est d’ici là. Selon le procureur, il n’avait pas bu au moment des faits mais conduisait sans permis et lors de sa garde-à-vue, il a expliqué avoir donné un coup de volant pour «faire peur au gendarme».