Houaïlou, 5 ans après les éboulements mortels

catastrophes naturelles houaïlou
619b1da652f71_tole-houailou.jpg
Une quinzaine de familles a tout perdu à Houaïlou lors des glissements de terrain du 22 novembre 2016. ©NC la 1ère
Le 22 novembre 2016, des glissements de terrain entraînaient la disparition de 8 personnes. Depuis, Houaïlou sensibilise les habitants aux risques de catastrophes naturelles, et construit un nouveau lotissement pour les familles victimes.

C’était le 22 novembre 2016. Huit personnes des tribus de Gouareu et Ouakaya, disparaissaient dans des éboulements causés par les pluies diluviennes.

Un choc à Houaïlou et pour toute la Nouvelle-Calédonie. Aujourd’hui, le maire, Pascal Sawa, "rend hommage aux victimes".

Cinq ans après la tragédie,

le risque de glissement de terrain est toujours d’actualité! 

Pascal Sawa, maire de Houaïlou

Pour faire face à un nouveau drame, son équipe avance " sur les travaux de réorganisation et de prévention ".

Le maire souhaite " faire en sorte que les gens restent attentifs et alertés par rapport à ces différents risques de catastrophe naturelle ".

15 familles dans des logements provisoires

Une quinzaine de familles a tout perdu. Elles sont toujours dans des logements provisoires fournis par la mairie en attendant d’habiter en lieu sûr. 

Un projet de lotissement est en cours de réalisation. Sa livraison est prévue pour le début d’année prochaine.

Pascal Sawa " aurait bien voulu que ça avance plus rapidement mais la réalité des grands projets, c’est que ça prend du temps! "

Pascal Sawa, maire de Houaïlou, évoque les éboulements de 2016 à Houaïlou. Une interview de Sylvie Hmeun.

Le reportage diffusé lundi 22 novembre 2021. ©Sylvie Hmeun/NC la 1ère