Houaïlou au lendemain du drame

intempéries houaïlou
Inondations Houaïlou Gouareu
Après la catastrophe, spectacle de désolation à la tribu de Gouareu. ©David Sigal/NC1ere
Le bilan provisoire des inondations fait désormais état de 5 morts, 8 blessés et 3 disparus à Houaïlou.
Les recherches se poursuivent dans les tribus de Ouakaya et Gouareu. Les photots, vidéos de ces recherches dans les décombres et les témoignages des habitants de Houailou.

Une 5ème victime retrouvée

Le corps sans vie d’un des disparus de Gouareu a été retrouvé ce matin vers 11 h 30 sous les décombres des maisons emportées par l’éboulement. Il s'agit d'un homme d'une soixantaine d'années. Dans cette tribu, on dénombre désormais 3 morts, 2 adultes et un enfant et 2 disparus, tous membres d’une même famille. A Gouareu, la suspicion de présence d'explosifs dans les décombres a conduit à la mise en oeuvre d'une opération de déminage (Nedex), ralentissant les recherches sur ce secteur.
Les recherches se déroulent sous les yeux des secours et de la famille. Parmi eux, Philomène Kaparin.Sa fille d’une vingtaine d’années, fait partie des disparus.
Cette mère de famille était chez elle, lorsque le glissement de terrain est survenu à 6H du matin. Elle a pu se réfugier chez son père, mais plusieurs  membres de sa famille n’ont pas eu cette chance.


Le témoignage de Philomène Kaparin recueilli par Marguerite Poigoune

Houaïlou Gouareu itw Kaparin

 

A Ouakaya, 2 corps sans vie ont été découverts mardi, ceux d’une mère et de sa fille. Une autre fillette est toujours recherchée. 

 
Gouareu
9 ©David Sigal/NC1ere
Gouareu
©David Sigal/NC1ere
Gouareu
©David Sigal/NC1ere
Gouareu
©David Sigal/NC1ere
Gouareu
©David Sigal/NC1ere
Gouareu
©Marguerite Poigoune/NC1ere
Gouareu
©Marguerite Poigoune/NC1ere
Gouareu
C'est sous ces décombres que le corps d'une 5ème victime a été retrouvé ce matin. ©Marguerite Poigoune/NC1ere
Gouareu
C'est de cette montagne qu'est venu l'éboulement qui a entraîné 2 habitations. ©Marguerite Poigoune/NC1ere

 

Reportage Valérie Jauneau et David Sigal




 

Une délégation sur place

Une délégation menée par le président du gouvernement Philippe Germain s’est rendue à Houaïlou ce matin. Elle était composée du chef de l’exécutif, du député de la 2ème circonscription Philippe Gomès, du 3ème vice président de la Province Nord Victor Tutugoro, de la membre du gouvernement et ancienne maire de Houaïlou Valentine Eurisouké et du commissaire délégué à la province Nord Michel Sallenave.
Après une rencontre avec le maire de la commune Pascal Sawa à qui ils ont apporté leur soutien, les membres de cette délégation se sont rendus dans les tribus de Gouareu et Ouakaya.
Philippe Germain a assuré du soutien de la Nouvelle-Calédonie avec en premier lieu la remise en état du réseau routier.


Reportage Caroline Antic-Martin et Claude Lindor

 

Le député Philippe Gomès demande de son côté que les communes touchées par les inondations soient déclarées en état de catastrophe naturelle et la mobilisation du fonds gouvernemental d’indemnisation.

Philippe Gomès au micro de Marguerite Poigoune 

Houaïlou itw Gomès

Pour Valentine Eurisouké, ancienne maire de Houaïlou, il était important de se déplacer dans la commune 

Houaïlou itw Eurisouké

Inondations Houaïlou délégation à Ouakaya.
La délégation à Ouakaya pour se rendre compte des dégâts. ©Marguerite Poigoune/NC1ere
Bernard Cazeneuve et Ericka Bareigts, les ministres de l'Intérieur et des Outremers
Philippe Michel, président de la Province Sud
Gérard Larcher, président du Sénat
Thierry Santa, président du Congrès
Philippe Gomès, député de la 2ème circonscription
Eric Gay, président de l'Association Française des Maires
Sonia Lagarde, députée-maire de Nouméa
Pierre Frogier et Hilarion Vendegou, sénateurs

 

Le point sur le réseau routier, le réseau électrique et les écoles

Houaïlou

La RT3 depuis Bourail est à nouveau praticable, mais la circulation reste difficile en raison d’éboulements et ne peut se faire que sur une seule voie en de nombreux endroits. 
La RT3 de Houaïlou vers Poindimié et la RPN3 de Houaïlou vers Kouaoua sont ouvertes mais doivent être empruntées avec prudence. La tribu de Gouareu est désormais désenclavée. En revanche, la voie qui relie la tribu de Gouareu à celle de Ouakaya reste impraticable pour le moment. 
Le réseau électrique de Houaïlou est rétabli à 50% ; les équipes d’Enercal s’activent sur place. 
Le réseau du téléphone fixe est toujours indisponible ; le réseau mobilis fonctionne, sauf dans la vallée de la Houaïlou. 
Les services techniques de la commune travaillent au rétablissement de l’alimentation en eau. Ils ont identifié une rupture de canalisation au captage de Poro sur une centaine de mètres.
La municipalité appelle la population à faire preuve de patience, priorité étant donnée à la recherche des victimes. 
La Croix Rouge française a installé une unité de potabilisation de l'eau : 5000 litres d'eau potable ont ainsi été distribuées à la population. La Croix Rouge et le Secours Catholique ont également acheminé sur le village des vivres, des kits sanitaires et du matériel de première nécessité (couvertures, bâches, outils...).
La DASS a activé sur place une cellule d'assistance médico-psychologique renforcée par des personnels de la Sécurité Civile. Elle a été mobilisée toute la journée dans les tribus de Ouakaya et Gouareu.
La mairie de Houaïlou a également ouvert au village la salle Paul Nedja pour des distribution de vivres et de produits de première nécessité et l'accueil des personnes.

Pascal Sawa, le maire de Houaïlou, au micro de Marguerite Poigoune 

Houaïlou itw Sawa

 

Canala

Les écoles sont ouvertes et les routes sont à nouveau praticables depuis environ 6 heures ce matin. 

Thio

Les écoles resteront fermées aujourd’hui ; une réunion doit avoir lieu cet après-midi pour décider de leur réouverture demain. En revanche, les routes sont dégagées et aucun dégât majeur ne semble être à signaler.

Koné

La municipalité a préféré laisser les écoles fermées par principe de précaution. 
L’état des routes est revenu à la normale, malgré un éboulement signalé à la tribu de Néami. 

Kouaoua

Retrouvez ici le point sur la situation à Kouaoua.  

Poya

Le réseau routier est à nouveau praticable mais il est conseillé de faire preuve de prudence. Des canalisations bouchées par de la boue et des feuilles sont signalées sur la tribu de Gohapin. 

Pouembout

Les écoles sont restées ouvertes et la circulation sur les routes est rétablie aujourd’hui.
 
Suivez l’évolution de la situation sur notre page Facebook