À Kaala-Gomen, vacances riment avec culture et transmission du savoir

vacances kaala-gomen
Centre de vacances Kaala-Gomen
Le savoir-faire traditionnel à l'honneur pour les vacances scolaires, à Kaala-Gomen. ©Brice Bachon / Nc la 1ere
Entre Pouembout et Kaala-Gomen, les centres de vacances sont rares. Le centre de l’association "Poxanu ayu kaamo" ne manque jamais un seul rendez-vous. Chaque jeudi, focus sur la culture et la transmission du savoir.

C’est devenu une tradition pour l’association organisatrice des centres de vacances de Kaala–Gomen. Une fois par semaine, une journée est consacrée aux savoirs traditionnels. Premier atelier : le tressage. "J’ai fais des bracelets et des décorations. Comme ça quand je suis chez moi et que je m’ennuie, je pourrais faire ce que j’ai appris", lance Ley ann Boanemoa, 11ans, originaire de Kaala-Gomen.

Éveil musical et savoir-faire traditionnel

Sous la halle des sports de la commune, la vingtaine d’enfants du centre est en pleine découverte. Après les manipulations, place à l’éveil musical avec Jesun, musiciens dans plusieurs groupes de la commune dont JLJ « j’ai la joie ». 

Tous les sens sont sollicités. On apprend aussi à reconnaître les plantes médicinales et à les utiliser. "C’est important pour moi. J’ai appris de mes parents et de mes grands-parents. Et je ne peux pas le garder pour moi. Donner et partager, pour moi c’est important", déclare Henri Poygnena, agent communal.

Différents ateliers pour préserver le savoir-faire traditionnel, que l’association a peur de voir disparaître. "L’un des objectifs éducatifs de l’association, c’est la transmission des savoir-faire. On a donc décliné des activités culturelles, à l’intérieur du centre de vacances", explique Charlotte Boanemoa, directrice du centre. 

Un moment d’échange sur le thème de la santé, du bien-être et du sport, qui se poursuit pendant trois semaines. 

Le reportage de Camille Mosnier et Brice Bachon :

©nouvellecaledonie