Un habitant de Kaala-Gomen arrêté après l'incendie de la quincaillerie

justice kaala-gomen
Quincaillerie de Kaala-Gomen brûlée le 29 novembre 2018
Le feu de voiture s'était étendu à la quincaillerie de la zone artisanale. ©Photo Gendarmerie
Un jeune homme de dix-huit ans interpellé vendredi a reconnu être l'incendiaire de la voiture dont le feu s'est propagé à la quincaillerie de Kaala-Gomen. Et l'auteur d'autres délits. Il doit comparaître devant le tribunal ce mardi.
[MISE A JOUR DE LUNDI] 

L’affaire du feu qui a détruit la quincaillerie de Kaala-Gomen dans la nuit de mercredi à jeudi a été élucidée par la gendarmerie. Un habitant de Bwapanu - le nom de la commune en langue - a été interpellé vendredi par le peloton de surveillance et d'intervention de Koné et la communauté de brigades de Koumac, appuyés par le détachement spécial de Voh. 
 

Au départ, un vol de batterie

Placé en garde-à-vue, il a reconnu avoir volé la batterie d’une voiture stationnée devant ce commerce de la zone artisanale, puis avoir enflammé le véhicule. C’est cet incendie qui s’est propagé à la quincaillerie. 
 

Autres délits

Le jeune homme, âgé de dix-huit ans, a aussi admis plusieurs autres délits: le vol d’une voiture et d’un téléphone lors d’un home-jacking commis le 6 novembre à Kaala-Gomen, l’incendie du véhicule de la poste locale le 9 novembre et un vol à l’étalage dans un magasin de Koumac, le 26 novembre. 
 

Comparution immédiate

Au terme de sa garde à vue, annonce le procureur de la République ce lundi, il a été déféré samedi devant le parquet de Nouméa puis placé en détention provisoire. Le jeune adulte doit passer ce mardi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Photo: Gendarmerie