Incendie d'origine électrique à l'école de Oueholle

incendies kaala-gomen
incendie école Oueholle
©NCla1ère
Les pompiers sont intervenus, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'école de Oueholle pour un incendie d'origine électrique. L'urgence pour la mairie de Kaala-Gomen est de trouver rapidement des solutions d'accueil avant le retour des 49 élèves.
 
Tout est calciné. Il ne reste plus rien de la façade de la petite école de la tribu de Oueholle sur la transversale Kaala-Gomen-Hienghène. Seule la toiture résiste encore. « C’est triste.Tout est parti en fumée », lance Hervé Tein-Taouva, le maire de Kaala-Gomen, « ça a été très rapide car en l’espace de dix minutes deux salles de classe ont été détruites par les flammes ». Les habitants de la tribu, présents sur place, sont restés impuissants.
incendie école Oueholle
©NCla1ère
La petite école de Kaala-Gomen accueille près d’une cinquantaine d’élèves de la maternelle au primaire. L'établissement qui existe depuis plus d'une quarantaine d'années est devenu public, rattaché à la commune l'an dernier « Nous avons énormément investi sur le réaménagement de l'école », assure le maire, « avec l’achat du mobilier, de la climatisation dans les salles de classe pendant l’été, et grâce à la province Nord nous avons également équipé deux classes de TBI, ce sont les tableaux blancs interactifs ».

Par ailleurs, le maintien de cette école de proximité permet aux parents des tribus environnantes de la chaîne centrale de scolariser leurs enfants et d’éviter plus d’une heure de route jusqu’au village. « Cette école, on a souhaité la garder pour ces enfants », confie le premier magistrat de la commune, « En plus des enfants de Oueholle, nous scolarisons également ceux de Bagou, Kourou et Ouémou ».
 

Ouverture d'une enquête 

Une enquête de la gendarmerie est en cours. Selon les premiers éléments, l'origine de l'incendie est électrique. « Avec les témoignages sur place, on observe bien que le feu est parti de la classe où est installé le compteur électrique », affirme Hervé Tein-Taouva.
incendie école Oueholle
©NCla1ère

Des solutions d'urgence 

L'urgence aujourd'hui pour la mairie, les enseignants et les parents d’élèves est de trouver un lieu pour accueillir les enfants à la rentrée. « Il s’agit d’une solution provisoire » indique le maire de Kaala-Gomen, « Nous avons visité hier l’ancien internat qui est à proximité de l’école. Il y a une possibilité pour les enfants d'être accueillis dans ces grandes salles. Demain, nous allons rencontrer les services de la province Nord, le directeur de la Defij et la subdivision pour avoir les autorisations et les aides nécessaires ». Toutes les pistes sont étudiées. « Nous avons eu l’idée notamment d’utiliser des algecos pour installer les élèves », assure Hervé Tein-Taouva, « Mais c’est une solution très coûteuse. On verra selon les budgets. La priorité est d'installer et surtout de sécuriser nos élèves ».
incendie école Oueholle
©NCla1ère
Une première évaluation du préjudice a été établie. Elle repose sur l’investissement de la commune à hauteur de plus de 15 millions de francs CFP. Reste à la mairie d’estimer le montant global de cette incendie de la petite école de Oueholle.
Le reportage de Gilbert Assawa et David Sigal 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live