A Koné, les restaurants ont retrouvé leur clientèle

économie koné
réouverture restaurants déconfinement
Réouverture des restaurants, avec le port du masque obligatoire pour tous. ©Brice Bachon

A l’annonce du déconfinement progressif et donc de la réouverture des restaurants, c’est un peu le branle-bas de combat chez les restaurateurs. La mise en place, les équipes, les stocks il a fallu tout relancer rapidement. Exemple à Koné.

A 10 heures ce vendredi matin, du côté de Koné, Moncef Lemsikni, le responsable d'un restaurant prend sa première réservation. Pour accueillir ses clients ce midi, il a dû anticiper. Après l'annonce du gouvernement hier, il a rappelé le personnel et c'est assurer d’avoir un stock de marchandises suffisant pour assurer le service. "On a contrôlé côté surgelés et on a attendu ce matin, une livraison de Nouméa" explique le responsable. Côté salle, mesures sanitaires obligent, il doit y avoir 2 mètres entre chaque table. "Comme l'année dernière, c'est à peu près pareil, on garde toujours cette distance de sécurité, on dresse en fonction" précise-t-il.

Une nouvelle organisation

registres noms déconfinement covid
©Brice Bachon

Quelques kilomètres plus loin dans un autre restaurant, c’est aussi l’heure de la reprise de l’activité dans le respect des gestes barrières. Un registre a été installé à l'entrée de l'établissement, pour recueillir les noms de chaque client. Des informations qui permettront de retracer des cas contacts si une contamination devait avoir lieu. Autres mesures :  la consommation assise, la fermeture à minuit et le port du masque obligatoire pour les serveurs. "Ca fait un mois qu'on attend ça, même si on a été ouvert pendant trois semaines à emporter. Là, c'est une vraie réouverture" indique Marie Barrault, la co-gérante.

Ce midi les clients étaient au rendez-vous, 75 couverts pour les deux restaurants. Toutes les mesures sanitaires doivent être appliquées au minimum jusqu’au 11 avril.

Le reportage de Camille Mosnier et Brice Bachon