L'eau potable analysée et protégée à Kouaoua

eau potable kouaoua
Analyse de l'eau du captage de la SLN à Kouaoua
Des agents de la DASS remplissent des bouteilles d'eau afin d'analyser l'eau du captage de la SLN à Kouaoua ©NC1ERE
Le plan de sécurité sanitaire des eaux a été mis en place par le gouvernement calédonien avec comme objectif la gestion préventive de la qualité de l’eau potable. Un état des lieux des ouvrages de captage des eaux a été réalisé dans 24 communes, et cette semaine dans la commune de Kouaoua.
Les agents du gouvernement spécialisé dans la gestion de l'eau ont visité les 6 captages et le seul forage que compte la commune de Kouaoua. Cette visite fait partie d'un vaste chantier entamé depuis 10 ans sur la qualité de l'eau potable dans les communes du territoire.

Prélèvement d'échantillons d'eau potable pour analyse

Le forage de la SLN existe depuis le début des années 80, il alimente en eau potable les 200 habitants du village, qui ont consommé au mois de mai 72 000 m3 d'eau.  
Les agents de la direction des affaires sanitaires, prélèvent l’eau captée par le forage. Plusieurs bouteilles sont remplies pour analyse.
Analyse de l'eau du captage de la SLN à Kouaoua
©NC1ERE

Des échantillons sont directement analysés sur place, pour rechercher l’acidité de l’eau, la quantité d’oxygène, le niveau du chlore, les minéraux présent et la couleur de l’eau. D’autres analyses seront faites dans un laboratoire par la suite.

Les périmètres de protection autour des captages d'eau potable

Autre service du gouvernement à intervenir dans cet état des lieux des ouvrages, celui de la gestion des eaux de la Davar. Le rôle d’Erwaan Lamand, agent au service de l’eau, est de définir les différents périmètres de protection autour des ouvrages. D’ailleurs au captage de Faja, il inspecte les environs pour voir s’il n’y a aucune source de pollution possible.
Captage d'eau à Kouaoua
Le captage de Faja sur la commune de Kouaoua ©NC1ERE

Les techniciens effectuent également des prélèvements sur chaque captage à la source et à l'extrémités du réseau, notamment l’eau du robinet chez un particulier du village de Kouaoua. L'ensemble des échantillons seront ensuite analysés en laboratoire et les résultats seront rendus à la commune avec un certains nombre de préconisations pour améliorer la qualité de l'eau.

L'eau va devenir payante

A la demande de la mairie, l’ensemble du réseau d’eau potable est passé à la loupe, un réseau composé de 7 points de captage. La mairie envisage d'ailleurs après les résultats des analyses et des études de faire payer l'eau à ses administrés qui ne la paye pas encore.

Le forage de la SLN passera à la mairie

L’unique forage de Kouaoua, appartient à la SLN, c’est l’une des particularités de cette commune minière. Des discussions sont en cour pour qu’il soit rétrocédé à la mairie. La SLN a déjà accepté de financer une partie des études nécessaire pour définir  les périmètres de protection autour du forage.