nouvelle calédonie
info locale

Koumac : le développement du port se poursuit

pêche koumac
Le port de Koumac
Le port de Koumac ©1ere.nc
Koumac est en passe de redevenir le port de pêche avancé qu'il était avant la liquidation judiciaire de la société les "pêcheries du Nord" en 2012. Cinq ans après cette fermeture, une nouvelle entité baptisée "Armement du Nord" a été créée. Il s'agit d'une copropriété de Pescana et Baby Blue.

Après les travaux d'aménagement d'un quai d’avitaillement opérationnel depuis 2017, le port de Pandop poursuit son développement avec l’augmentation de la flotte de la pêche avec trois palangriers s'ajoutant à la flotte actuelle composée de deux unités.

Pescana et Baby Blue, héritière des "pêcheries du Nord" reviennent à une stratégie plus rationnelle en additionnant leur compétences. Les cinq palangriers seront basés au port de Pandop mais le poisson pêché sera conditionné dans l'unité de Pescana à Nouville. Côté équipage, l'emploi local avec les jeunes de Bélep est privilégié. 

"L'avantage d'être basée sur koumac est que les palangriers sont beaucoup plus proche des zones de pêche qu'au départ de Nouméa. Donc sur des campagnes qui font 14 jours, en partant de Koumac, on ne fait que 12 jours de mer. On gagne un jour aller et un jour retour", explique Jérôme Tranap, directeur d'exploitation de Baby Blues.


Le port de Pandop sera agrandi pour recevoir les nouveaux palangriers. Une extension bienvenue qui répondra également au besoin d'espace des plaisanciers et des passagers du Seabreeze se rendant sur Bélep.
 
Publicité