publicité

Médiathèques en péril : quel futur pour la lecture ?

Les restrictions budgétaires sur le service culturel sont telles que le risque de licenciement est pris au sérieux. Un conseil d'administration de l'établissement public se tient ce mercredi. Les employées de Koné et de Poindimié ont débrayé ce matin. Un débrayage suivi aussi à Nouméa.

© m.poigoune
© m.poigoune
  • Marguerite Poigoune (N.G)
  • Publié le , mis à jour le
Sur la côte Est, durant 55 minutes, les agents de la médiathèque du Nord à Poindimié, associés aux collègues de la médiathèque Ouest de Koné ont débrayé, ensemble en milieu de matinée. Un mouvement également suivi à Nouméa où les employés de la bibliothèque Bernheim craignent également des licenciements. Un conseil d'administration de l'établissement public se tient ce mercredi. Le vote du budget et des choix financiers sont à l'ordre du jour.


" La médiathèque Ouest est fermée depuis un an. En cause : des infiltrations d'eau dans le bâtiment."


Risque de licenciements
Dans le Nord, la médiathèque Ouest, située à Koné est la première concernée par les restrictions budgétaires. " Les agents assure depuis un an un service minimum, affirme Karine Poigoune, bibliothécaire, la médiathèque est fermée. En cause : des infiltrations d'eau dans le bâtiment."
Et elle pourrait fermer définitivement. Les sept employés sont inquiets quant à leur avenir au sein de la structure. Karine Poigoune bibliothécaire de la médiathèque de Koné.

Voici le tract distribué

Quel futur pour la lecture ???

" Depuis plusieurs années, la participation financière des collectivités s'amenuise et nous, le personnel de Berhneim, encaissons sans broncher. Mais pour 2018, la situation est CATASTROPHIQUE :
  • aucun achat de livre, ni aucune animation dans nos trois lieux d'implantations
  • en province Nord, nous n'effectuerons plus de dessertes dans les écoles, ni dans les point-lecture car nous n'aurons plus d'argent pour payer l'essence des véhicules nécessaires
  • sur Nouméa, nous fermons des espaces publics
  • La Médiathèque Ouest qui dessert la zone Voh-Koné-Pouembout risque tout simplement de fermer ses portes.
Il y a un fort risque que notre budget ne nous permette pas de finir l'année 2018 ce qui entrainerait toute cessation de nos activités et serait synonyme de licenciements.
Mais cela ne s'arrête pas là, car cela affecterait aussi tout le réseau documentaire calédonien (REDOCAL). Et ainsi, ce serait l'ensemble de la lecture publique calédonienne qui en serait affaiblie.

A l'heure où l'on construit notre pays, on ferme des bibliothèques! "

Poindimié : médiathèque en péril

 

 

La bibliothèque Bernheim est un service public destiné à toute la population de la Nouvelle-Calédonie. C'est un établissement public territorial qui a trois lieux d'implantations :

  • la bibliothèque Bernheim
  • la médiathèque du Nord sur Poindimié
  • la médiathèque Ouest sur Koné

Ses deux missions premières sont :

  • la collecte, la conservation et la diffusion du patrimoine imprimé, iconographique et sonore;
  • la promotion de la lecture publique

Sa tutelle est la Nouvelle-Calédonie mais elle dépend aussi beaucoup du financement des autres collectivités (provinces, communes,etc...).

REDOCAL
La bibliothèque Bernheim assure un réseau documentaire local (REDOCAL) qui bénéficie à toutes les bibliothèques municipales (excepté celles du Grand Nouméa), soit un total de 20 bibliothèques.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play