A Poindimié, la réserve sanitaire permet de développer une unité Covid

coronavirus poindimié
Covid-19, arrivée d'infirmières de la réserve sanitaire à l'hôpital de Poindimié, température, 26 septembre 2021
Prise de température à l'arrivée au CHN. ©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
Les soignants de la réserve sanitaire arrivés samedi se sont déployés en Calédonie. Comme ces sept infirmières accueillies à l’hôpital de Poindimié, pour le fonctionnement d'une unité Covid sur la côte Est. Dans la nuit de lundi à mardi, l'établissement déplorait son premier mort de la pandémie.

Elles ont atterri le samedi 25 septembre et ont pris la route du Nord. Sept infirmière sont arrivées au CHN de Poindimié le lundi 27, en fin de matinée. Elles ont été accueillies par l'équipe médicale de l’hopital Raymond-Doui-Nebayes (images de Marguerite Poigoune) :

©NC la 1ere

 

Dix lits, un accueil des urgences et une salle de dépistage

Les affectations devaient être effectives dès le soir, à l’unité Covid de l’établissement. Une unité Covid déployée sur la côte Est grâce à la réserve sanitaire. Ce service a ouvert le vendredi précédent, mais avec seulement quatre lits. Il en a désormais dix, pour la prise en charge des patients positifs. S’ajoutent par ailleurs une salle d’accueil des urgences Covid et une salle dédiée aux prélèvements antigéniques.

Infirmières réservistes, le reportage de Marguerite Poigoune

 

Un premier décès

Hélas, la nuit suivante, du lundi 27 au mardi 28, l'hôpital et cette unité déplorait un premier mort lié au virus. L'homme avait 77 ans. Pour ces dernières heures, il n'a pas pu être accompagné de sa famille. Alors l'équipe médicale a pris le relais.  

Voyez le reportage de Camille Mosnier et Brice Bachon :

©nouvellecaledonie