Aux champs, l’heure de préparer les billons a sonné 

agriculture poindimié
Emile Pabou champ d'ignames
©Marguerite Poigoune
Défricher, labourer, planter... la préparation des champs d’igname bat son plein. Chacun sa méthode : mécanique ou manuelle.
 
Certains utilisent encore la barre à mine ou la pioche, d’autres ont fait le choix de la mécanisation. Alors que l'heure est à la préparation des futurs champs d'igname, c’est cette dernière option qu’a choisi Emile Pabou, installé à Poindimié pour sa parcelle qui accueillera à bientôt 150 pieds d’ignames, destinés à la vente, aux coutumes et à la consommation personnelle.

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Reportage préparation champs d'ignames à Poindimié

Les Outre-mer en continu
Accéder au live