La MFR de Poindimié accueille trois jeunes en service civique

société poindimié
Service civique MFR Poindimié
©MFR Poindimié
Parmi les jeunes recrutés dans le cadre du service civique dans le Nord, trois sont en mission à la Maison Familiale et Rurale de Poindimié. Ils ont signé leur contrat ce lundi. Ils ont été choisis parmi 24 candidats.
Ils feront du soutien à la scolarité, du développement des activités sportives et loisirs et de l’animation de la micro-ferme pédagogique. C’est une première au niveau des maisons familiales et rurales. La fédération des MFR de Nouvelle-Calédonie a monté son dossier d’agrément pour le service civique. Cela permettra de renforcer les équipes des MFR et aux jeunes recrues de se faire une expérience au niveau professionnel.
 

Une première expérience professionnelle

Trois des quatre missions proposées par la MFR sont désormais occupées. Il reste l’animation des campus ruraux de projets MFR, qui demande plus de compétences. Un jeune sera recruté sur ce poste dans les prochains jours. 
Ce sera la première expérience professionnelle pour ces jeunes. A l’exemple d’Aïcha Andorre, 21 ans. Elle s’occuper de soutien scolaire.
« Je vais suivre les élèves, je vais leur apporter une aide aux devoirs. A la base, je veux travailler dans l’éducation et l’enseignement. C’est déjà un début parce que je n’ai pas encore d’expérience professionnelle dans le milieu, et ça peut après m’ouvrir d’autres portes, je suis preneuse » confie la jeune femme. 
Ursula Néaoutyine, 19 ans sera elle chargée, pendant 8 mois, de l’animation de la ferme pédagogique. 

Service civique itw Ursula Néaoutyine


 

Un dispositif gagnant-gagnant 

C’est Poindimié qui reçoit les premiers jeunes du service civique. Les autres maisons familiales et rurales bénéficieront de ce dispositif l’an prochain, à savoir Pouébo, Belep, et Koné. 
Pour la Maison familiale et rurale de Poindimié, cela permettra de renforcer les équipes, et de donner leur chance aux jeunes. 
« Pour mettre en place des activités avec nos jeunes en formation, des projets de développement et ça permet d’offrir une opportunité aux jeunes du territoire d’avoir une première expérience professionnelle, de s’impliquer dans un projet de manière active mais aussi d’avoir un petit pécule vu que la mission est indemnisée par l’Etat » explique Rémy Vahé directeur de la MFR de Poindimié. « Nous, ça nous renforce l’équipe, ça nous permet de suivre davantage les jeunes, de mettre en place de nouveaux projets sur différents thèmes en fonction des capacités et des profils des jeunes qu’on accueille en service civique ».  
Ces missions service civique sont d’une durée de huit mois. Elles s’achèveront fin juin 2021.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live