Poindimié : à cause d'un cambriolage, la rentrée a été décalée pour les élèves de l'école primaire du village

faits divers poindimié
Cambriolage école maternelle village Poindimié
©Isabelle Païmen
Les élèves de la maternelle publique du village de Poindimié ont retrouvé les bancs de l’école ce mardi matin. Une reprise décalée, à cause du cambriolage qu’a subi l’établissement il y a plus d’une semaine.

Portes enfoncées, salles de classe visitées, bureau de la directrice saccagé, matériel volé... C'est dans un triste état que le personnel de l'école maternelle publique du village de Poindimié a retrouvé l'établissement, fin octobre. Des actes de vandalisme, qui ont engendré le report de la rentrée.

"Toutes les serrures, les portes, ont été défoncées, donc il a fallu les changer", regrette Isabelle Païmen. "On a eu du petit matériel cambriolé, toutes les salles de classes ont été visitées. Les cambrioleurs ont même mangé sur place, dans la cantine. Il a fallu nettoyer et ranger. Le bureau a été saccagé en entier, tout était sens dessus-dessous. On n'a pas encore fini de trier et de ranger", ajoute la directrice. 

Prévenu des dégâts vendredi dernier, le personnel a dû s'atteler à quelques réparations et au nettoyage de l'établissement, jusqu'à ce lundi. Une plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

Rentrée avec mesures sanitaires

Et c’est ce mardi, que les élèves ont repris le chemin de l’école, avec les consignes sanitaires. Pour la directrice, cette reprise s’est déroulé dans de bonnes conditions.

"C’est vrai que ça s’est très bien passé", poursuit Isabelle Païmen. "On fonctionne en demi-jauge, donc avec des demi-classes. On aurait dû accueillir 40 élèves, et on en a eus 22 qui sont arrivés avec leurs attestations. Ils ont fait leurs tests. Les tests ont été distribués hier. En classe, nous avons mis en place la distanciation, mais à cet âge-là, ils comprennent difficilement qu’il ne faut pas se coller. On a mis des repères sur les chaises, les bancs, etc. de façon à ce qu’ils respectent un minimum de distanciation."

Une rentrée particulière au sein de l'école maternelle publique du village, qui compte au total 81 élèves. 

Le reportage de Marguerite Poigoune