Le FLNKS tient congrès en visant l'unité

flnks poum
36e congrès du FLNKS à Poum, Arama: accueil des délégations (3 février 2018)
L'accueil des délégations de toute la Calédonie dans l'aire Hoot ma Waap. ©La 1ère / Cédrick Wakahugnème
Le FLNKS a ouvert à Poum un trente-sixième congrès qui doit permettre à ses quatre composantes de resserrer les liens, et de présenter une stratégie commune en vue de la consultation référendaire.
[MISE A JOUR DE SAMEDI SOIR]

Le trente-sixième congrès de la coalition indépendantiste s'est ouvert à Poum ce samedi matin. Il se tient tout le week-end et à l'heure de l'accueil des délégations, venues de l'ensemble du pays, les hôtes de la région Hoot ma Waap ont souligné l'importance de l'unité, à quelques mois de la consultation référendaire. Pour Christian Dahote, commissaire politique Union calédonienne, au sortir de ce congrès «l'image du FLNKS doit être forte, unie et responsable».

Jouer collectif

Un discours qui donne le ton des discussions prévues lors de ce rendez-vous des indépendantistes. Jouer collectif sera la mission des partenaires du FLNKS (UC, Palika, UPM et RDO), l'objectif étant d'élaborer une stratégie commune afin de convaincre l'ensemble des populations via le projet de société. Le timing, on l'a grandement souligné, est serré, avant le référendum. C'est donc prochainement, sur le terrain, que les militants devront agir à travers une grande campagne de communication.

36e congrès du FLNKS à Poum, Arama: accueil des délégations, bis (3 février 2018)
©La 1ère / Cédrick Wakahugnème

Visions

Auparavant, le Front doit s'accorder, deux visions animent aujourd'hui ses deux grandes forces. Le Palika est tenté par une indépendance en partenariat, alors que l'Union calédonienne opterait pour une indépendance pure et simple. La question du retour d'un président devrait également être soulevée tout comme le dossier, sensible, de l'ouverture de la coalition.

Rajeunissement

Ce week-end, les formations politiques dresseront un bilan des travaux autour des motions adoptées au précédent congrès, celui de mars 2017 dans la vallée de Nimbayes, à Ponérihouen. Mais cette trente-sixième édition a une saveur particulière. Après plus de trente ans de lutte, l'image du FLNKS se rajeunit. Le bureau politique composé de jeunes militants de chaque formation politique sonne le début d'une nouvelle ère, sous l'œil attentif des anciens de la première heure.

Regardez également le reportage de Gilbert Assawa et Jean-Noël Méro.
©nouvellecaledonie

Les Outre-mer en continu
Accéder au live