Municipales à Touho : les projets d'Alphonse Poinine et sa liste Uni pour aller plus loin

élections touho
Municipales 2020 à Touho : liste Uni Touho Cemuhi du maire Poinine
©Marguerite Poigoune / NC la 1ere
A Touho, le maire sortant, Alphonse Poinine, se présente de nouveau. Il conduit la liste Uni Touho Cemuhi. Composée à 60% de jeunes, elle propose un programme en douze points qui vont de l’identité culturelle à la transition énergétique, en passant par la jeunesse et la sécurité.

Renforcer les liens

Pour Alphonse Poinine, les équipements primaires ont été réalisés à 90%, sur la commune de Touho. Et sa liste, intitulée Uni Touho Cemuhi, veut travailler durant la prochaine mandature au renforcement des relations entre les administrés. «Je voudrais travailler sur les liens entre les clans, les familles, les communautés», détaille le maire sortant, candidat à sa propre succession.«Et d'une manière à ce qu'on retrouve dans cette politique la cohésion sociale entre les communautés, entre les clans, entre les familles.»
 

L'humain au cœur du développement durable

Replacer l’humain au centre du développement durable, c’est aussi une des préoccupations de la liste. «Quand on parle du développement durable, c'est la composition de toute une société, qui est malade en ce moment, estime Alphonse Poinine. La spécificité de la côte Est, c'est la montée des eaux. Ce sont les jeunes qui vont reprendre ce flambeau-là et discuter en partenariat avec la province, le gouvernement puis au Congrès.» Mais aussi, ajoute-t-il, dans le cadre de la coopération régionale ou de l'Europe, sur les moyens d'avancer des solutions à ce problème. 
 

Répondre au décrochage scolaire

Un axe du programme porte sur les jeunes, afin de les valoriser, les soutenir et les accompagner.  «L'idée principale, précise le candidat, c'est d'aller chercher nos enfants au collège, à partir du moment où ils décrochent, et de les réinsérer dans des guichets uniques "jeunes" qu'on va créer avec la province, le PIJ et la MIJ.» A savoir le Point information jeunesse et la Mission d'insertion des jeunes.
 

En matière d'action sociale

Les colistiers s’engagent aussi à mettre en place un guichet unique «Centre communal d'action sociale», pour le suivi de l’aide médicale, la Cafat, les mères célibataires ou les personnes âgées. Autre piste, dans un autre domaine, la mise en place de gardes-champêtres.

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Municipales 2020, liste Uni de Touho Cemuhi

Les Outre-mer en continu
Accéder au live