nouvelle calédonie
info locale

Le problème du transport scolaire (en partie) résolu à Touho

Touho
Touho transport scolaire
©La 1ère
Désormais, une association gérera le transport scolaire sur la commune de Touho. Mairie et parents d’élèves sont parvenus à s'entendre sur la création de cette entité. Reste à évaluer le montant de la participation communale. 
Devant la mairie de Touho, les parents d’élèves sont déterminés. L’absence, la semaine dernière, du maire de la commune, Alphonse Poinine, a laissé des traces. Ce lundi, si aucune solution n’est envisagée pour une reprise des circuits de transport scolaire des enfants de Tiouandé, Téganpaïk et Poyes, les parents prendront en otage la mairie et iront même jusqu’à la bloquer pour se faire entendre. « Aujourd’hui, il y a eu une bonne mobilisation », indique Sylvain Néa, le porte-parole des manifestants, « On était venus pour bloquer la mairie. Mais par rapport aux avancées que nous avons eues avec le maire, on a privilégié la discussion ». 
 

"L'idée est de responsabiliser les parents" 


Après trois mois de mobilisation, des discussions constructives ont, enfin, pu être menées ce lundi entre les manifestants et la mairie. « L’idée est de responsabiliser les parents », assure Alphonse Poinine, le maire de Touho, « Aujourd’hui, on ne peut pas faire autrement que de créer cette association qui va regrouper les trois vallées. L’objet, c’est le suivi scolaire. On ne peut pas travailler seulement sur le transport. Le suivi scolaire, c’est un tout, pour la réussite de l’enfant à l’école ». 


Un soulagement général 


Il faudra attendre au moins un mois pour que l'association soit enregistrée auprès des services de l’état et inscrite au JONC, le Journal officiel Nouvelle-Calédonie. Pour les parents d’élèves, le soulagement est immense même s'ils regrettent que les discussions aient été si longues. « Ils ont manqué de tact », insiste Sylvain Néa, le porte-parole des manifestants, « ils ont oublié que les kanak ont un mode de vie différent des habitants du village. Surtout quand on veut changer des habitudes ». 

Prochaine étape, le 26 avril. Les conseillers de la mairie de Touho vont se retrouver pour adopter la participation communale au fonctionnement de l’association. Parents et mairie vont également avaliser la création de l’association dès la semaine prochaine à la tribu de Poyes.

 
Publicité