Le tourisme dans le coeur : le parcours de Cyrielle pour ouvrir un gîte à Voh

journée internationale des droits des femmes voh
Cyrielle et son gîte le Koniambo
Cyrielle et son gîte le Koniambo ©Cyrielle Berthelom

Une série sur les femmes calédoniennes est proposée en radio dans "Silence ça bouge". Ancienne Miss Nouvelle-Calédonie 2002, initiée au tourisme en travaillant durant neuf années à l'Aquarium des lagons, Cyrielle Cethelom-Pindon a tout quitté pour ouvrir un gîte, en famille, à Voh.

L'ancienne Miss est un modèle pour les jeunes qui n'ont pas d'idée précise de leur futur, après plusieurs métiers très différents, elle a su trouver sa voie.

Cyrielle Berthelom

Dès son jeune âge, Cyrielle rêvait d'être juge pour enfants, elle a donc fait deux ans de droit à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. "Je me suis aperçue que ce n’était pas ce que j’avais envie de faire" confie-t-elle. "Je me suis ré-orientée mais je ne savais pas trop quoi faire alors mon beau-père m’a prise dans sa société de bâtiment." 

Cyrielle poursuit en énumérant ses différentes casquettes : de chef de chantier, métier qu'elle a appris sur le tas, elle a monté avec sa famille la société Piscines Desjoyaux qu'elle a revendu par la suite. Après avoir travaillé pour la province Sud, elle a intégré l’Aquarium des lagons dans la communication et l’événementiel. Durant neuf ans, elle a tenu la boutique de l'aquarium, s'est occupée des hôtesses d’accueil et des soirées comme Noël ou Halloween.

Une initiation au tourisme qui lui sera fort utile pour la suite.

Le changement

"On avait deux petites filles qu’on ne voyait pas assez à notre goût avec mon mari, constructeur de villa, donc on a voulu remonter à Voh auprès de notre famille mais il me fallait une activité. Notre famille nous a pris pour des fous car on avait deux bons postes et on a tout laissé. On s’est tapé dans la main et on s’est dit qu’on allait le faire."

Le gîte Koniambo à Voh
Le gîte Koniambo à Voh ©Cyrielle Berthelom

Cyrielle Berthelom 2

C'est ainsi que Cyrielle a résumé ce changement de cap radical. Après 14 mois qui couvrent la construction de deux bungalows, la mise en place de la communication, non sans sacrifices, l'ouverture du gîte a pu avoir lieu.

Notre famille nous a pris pour des fous car on avait deux bons postes et on a tout laissé. On s’est tapé dans la main et on s’est dit qu’on allait le faire.

Cyrielle

C'est avec la CCI que Cyrielle et son mari ont mis en place et structuré leur dossier. Cela faisait suite à des recherches sur le marché du tourisme en province Nord. A l'époque, ce type de structure n'existait pas à Voh.

"Ça a tout de suite bien fonctionné", confie Cyrielle, "depuis 2015, on a mis des activités en place car les gens nous disaient qu’il n’y a rien à faire à Voh."

La jeune femme a alors rassemblé les acteurs touristiques de la commune : le coeur de Voh qui existait déjà, des sentiers botaniques, des visites de maison calédoniennes.

"Cela permettait aux gens de rester plus longtemps et ça a donné du travail aux alentours."

Le couple a, en parallèle, créé une ferme pédagogique que les écoles viennent aussi visiter, de l'initiation à l’équitation et va bientôt ouvrir des randonnées.

"Il y a beaucoup de travail, je n’ai jamais autant travaillé mais je ne regrette rien, j’espère tenir comme ça plusieurs années. L'avantage c'est de gérer nos horaires comme on le souhaite, mais être à son compte signifie pour nous, plus de weekend, plus de vacances et des fois on n'a pas de salaire, des fois un plus gros. "

Parmi leurs projets : agrandir leur faré de restauration pour proposer une piste de danse et organiser des soirées pour les habitants de la région et peut-être ouvrir un camping.

 

Le confinement ?

"On n’a plus de touristes, explique Cyrielle, mais par contre il nous reste des travailleurs de l’usine, en location longue durée et on a encore 2 bungalows disponibles uniquement pour des entreprises le temps du confinement. On propose d'ailleurs des packages comprenant les repas."

Cyrielle Berthelom 3

 

Son conseil

Faire le tour ce tout qui est déjà en place et de tout ce qui peut être fait "et lancez-vous mais ne vous découragez pas. Si vous pensez que vous pouvez y arriver, la pensée positive, vous y arriverez."