Les Calédoniens se retrouvent à Boulouparis pour la fête du cerf et de la crevette

culture boulouparis
fête du cerf et de la crevette 2022
La fête du cerf et de la crevette est de retour ce début mai 2022, après deux ans d'absence. ©Thomas Douchy / NC la 1ère
Deux ans que les Calédoniens ne s'étaient pas retrouvés à la traditionnelle fête du cerf et de la crevette, en raison de la crise sanitaire. Ce samedi 7 mai, sur l'hippodrome de Boulouparis, plus de 150 exposants étaient présents et les visiteurs étaient très nombreux pour cette journée unique.

Une douce odeur de crevettes grillées au miel de Bouraké, un délicieux fumet de brochettes de cerf un peu plus loin... aucun doute, nous sommes bien à la fête du cerf et de la crevette, sur l'hippodrome de Boulouparis.

Un rendez-vous que beaucoup de Calédoniens étaient heureux de retrouver ce samedi 7 mai, à tel point que l'engouement des visiteurs a provoqué plus de deux kilomètres d'embouteillage sur la RT1, de l'entrée du site jusqu'à la Ouenghi.

Des produits de la région à un bon prix

Lors de cette journée, le stand le plus prisé est celui où l'on peut acheter des crevettes. Ce samedi, les brochettes se sont très bien vendues tout comme les poches de 2kg et 4kg, que les visiteurs avaient même pu réserver en amont de l'évènement. "Ce sont des crevettes de qualité, avec un gros calibre donc pour le prix on ne va pas s'en priver" explique Enrick. Il fallait en effet compter 4000 francs, pour un sachet de 2kg. 

brochettes de crevettes
Les traditionnelles brochettes de crevettes grillées et marinées ont été grandement appréciées des visiteurs ce samedi. ©Sandra Machoro / NC la 1ère


Ces deux dernières années, Christine Marlier, responsable des ventes à la ferme aquacole Aigue-Marine de Bouraké, avait organisé une journée du même genre sur son exploitation, pour palier à l'absence de la fête du cerf et de la crevette. Cette année, elle est ravie de retrouver son stand habituel sur l'hippodrome de Boulouparis. 
"Je n'avais pas imaginé revoir autant de monde aujourd'hui, ça fait du bien" confie-t-elle. 

Miel, confitures, plantes ou encore artisanat, ce samedi, les visiteurs ont pu faire leur marché et même s'adonner à quelques activités traditionnelles : comme le concours de lancer d'épervier ou le tir à la corde.

Le reportage de Mirna Kilama et Thomas Douchy

©nouvellecaledonie

Du cerf en quantité limitée

brochettes de cerf
Cette année, les brochettes de cerf étaient en quantité limité. ©Sandra Machoro / NC la 1ère


Si la crevette est le produit phare de l'évènement, le cerf n'est jamais bien loin. Mais cette année, l'approvisionnement est difficile. "L'OCEF a du mal à nous fournir. On avait des saucissons, des brochettes de cerf mais effectivement on ne pouvait pas acheter de la viande de cerf à cuisiner soi-même" explique Pascal Vittori, maire de Boulouparis. 

C'était en 1996...

Coup d'oeil dans le rétroviseur. Il y a tout juste 26 ans, le soleil était aussi au rendez-vous, pour la toute première édition de la fête du cerf et de la crevette à Boulouparis. Un franc succès pour cette première qui avait attiré plusieurs milliers de visiteurs. Le reportage d'Isabelle Hennequin et Sylvain Bégaud.

©nouvellecaledonie