Les bois sculptés de l'aire Ajië-Arhö font les frais de tensions internes

faits divers bourail
Poteaux sculptés aire Ajie-Arho sciés
©DR
Un différend entre membres du conseil de l’aire Ajië-Arhö a fait surface ce weekend à Bourail. Des poteaux sculptés ont été sciés volontairement.
A Bourail les bois sculptés qui avait été plantés devant le nouveau local du conseil de l'aire Ajië-Arhö ont été tout bonnement sciés et subtilisés dimanche après-midi. Les responsables du conseil n'ont pas eu à chercher bien loin puisque l'auteur des faits est l'ancien président du conseil de l'aire, Charles Gaspard, qui ne s'en est pas caché. Les bois sculptés en question devaient prochainement être inaugurés et ainsi officialiser les nouveaux locaux mais aussi la nouvelle présidence du conseil par Reia Moinburu, nommé il y a peu. Un état de fait que n'accepte semble-t-il pas l'ancien président du conseil. 
Bois sculptés aire Ajie-Arho Bourail
©DR
 

Calmer les choses

Après une réunion sur le sujet lundi matin, les membres du conseil ont choisi la voie du dialogue et de la compréhension.
« Il ne faut pas faire d’amalgame à la veille du 4 octobre » souligne Léopold Fouyé, responsable coutumier au Conseil de l'aire Ajie-Arho. « C’est quelque chose qui s’est passé à la maison, et nous sommes en train de discuter, de travailler là dessus ». 
Léopold Fouyé, au micro de Nathan Poaouteta 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live