nouvelle calédonie
info locale

Dumbéa. Le Pen dépasse Fillon de peu

politique dumbéa
Photo premier tour Dumbéa (24 avril 2017) élection
Ce scrutin a été marqué par l'apparition du nouvel hôtel de ville comme double bureau de vote. ©NC1ère/Natacha Cognard
Dans la deuxième ville de la Nouvelle-Calédonie, les électeurs ont porté la candidate Front national à la première position. Un résultat obtenu à 156 voix près devant François Fillon. Loin des scores sarkozystes de la précédente présidentielle.
Ils sont au coude-à-coude, avec environ 150 voix de différence. Mais le résultat est là, avec sa portée symbolique : à Dumbéa, Marine Le Pen a devancé François Fillon. Dans la deuxième ville de Nouvelle-Calédonie par la population, les électeurs ont porté la patronne du FN en tête (33,9%, c'est-à-dire 3460 bulletins) au détriment du candidat présenté par le même parti que celui du maire Georges Naturel (32,49 % à Fillon, soit 3316 suffrages).

Le Pen était deuxième en 2012

Des mécontentements municipaux se manifestent-ils à l'occasion de cette élection présidentielle ? Ce n'est pas aussi simple, et les édiles voisins de Païta comme du Mont-Dore ont été logés à la même enseigne. En tout cas, Nicolas Sarkozy obtenait beaucoup plus, il y a cinq ans : il décrochait au premier tour 60 % des voix dumbéennes. Mais déjà, Marine Le Pen apparaissait en pas si mauvaise posture. Avec ses 13,96 %, elle prenait la deuxième position, devant François Hollande à 13,12 %.

Diagramme Dumbéa

Fillon, Macron, Mélenchon

Ce dimanche 23 avril 2017, le scrutin dumbéen a par ailleurs vu Emmanuel Macron placé en troisième position. Le créateur du mouvement En Marche ! a convaincu 1200 électeurs (11,76 %). Jean-Luc Mélenchon arrive quatrième, avec ses plus de 8 %. Il faisait 2,8 % la fois d'avant.

Moins de 500 électeurs pour Hamon

A Dumbéa, la confiance au candidat officiel du parti socialiste s'est traduite par moins de 500 votes, un peu plus de 4%, pour Benoît Hamon, quand François Hollande avait le triple au premier tour 2012. Pour n'oublier personne, les Dumbéens ont ensuite choisi, par ordre décroissant: Dupont-Aignant à 3 %, François Asselineau, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jean Lassalle et Jacques Cheminade. 

Quatre mille électeurs en plus

Voilà pour un coup d'oeil sur les résultats à Dumbéa, où cete présidentielle se distingue par plusieurs autres aspects. En cinq ans, cette municipalité en pleine croissance démographique a gagné plus de quatre mille électeurs. Résultat : la mairie a demandé à revoir complètement sa carte électorale et à ouvrir trois nouveaux bureaux de vote. Deux de ses 17 bureaux ont été étrennés dimanche : ils se trouvent dans le nouvel hôtel de ville qui vient d'entrer en fonction, à Koutio. L'abstention a tout de même progressé, de trois points entre les deux présidentielles, mais Dumbéa affiche le deuxième meilleur taux de participation. A 13 points au-dessus de la moyenne calédonienne.

Conclusion en images, avec ces images prises dimanche soir à Koutio, au moment du dépouillement.

 

Publicité