La journée pour le climat façon lycée de Dumbéa

environnement dumbéa
Journée climat au lycée du Grand Nouméa
©NC la 1ere
Sensibiliser au développement durable : c’est l’initiative lancée au lycée Dick-Ukeiwé de Dumbéa. Vendredi après-midi, à travers différents ateliers pratiques, près de 1900 élèves de la première à la terminale ont abordé des thématiques comme le recyclage et le concept de zéro déchet.
Impossible d’aborder la thématique du zéro déchet sans parler du plastique, la bête noire de tous les écologistes. Carton, sacs, flacons en verre et en plastique : au lycée du Grand Nouméa, des élèves de première découvrent comment les produits du quotidien peuvent être recyclés. Pour les professeurs, il faut, aujourd’hui, que les jeunes apprennent les bons gestes pour préserver leur environnement. 
 

On est la future génération, et c’est à nous de reprendre le flambeau. On va devoir, nous, trier nos déchets et essayer de ne pas trop polluer, pour l’environnement, et éviter le réchauffement climatique.
- Evan Li

 

A vos machines à coudre !

La théorie est absurde sans la pratique, disaient certains. Alors les élèves comme les professeurs sortent de leur zone de confort. Les livres ont été remplacés par des machines à coudre. Prenez un fil, un tissu et beaucoup de bonne volonté, vous obtiendrez…. un accessoire 100 % zéro déchet.
 

On prépare des lingettes démaquillantes. Du coup, ça nous permet de ne pas utiliser des lingettes qu’on achète au magasin. De faire de la récupération avec les serviettes un peu usées. Je pense que c’est utile parce que chez nous, on n’a pas l’habitude de récupérer les vieux objets. On a plus l’habitude d’aller acheter au magasin dès que c’est usé.
- Lou-Ann Helevaut

 

Moi, je ne trouve pas qu’on soit assez sensibilisé sur le développement durable.
- Seïtu Tuigana

 

Un lycée labellisé

Davantage d’activités en ce sens pour les jeunes, c'est une demande entendue par le lycée Dick-Ukeiwé du Grand Nouméa. Depuis huit ans, l’établissement est labellisé «développement durable». Un label qui permet aux élèves de créer leur propre espace vert. Près de 70 arbres seront plantés dans les prochains jours, des espèces principalement issues de la forêt sèche. 
 

Après le coronavirus, on a préparé la terre en faisant des trous, en mettant la terre végétale qu'on a préparée depuis un an, plus des coquilles d’œufs… Il fallait fertiliser la terre. On a envie de sensibiliser, d’impulser des choses, d’agir… Tous ces verbes d’action, on les travaille avec les élèves au quotidien.
- Julie Châtel-Nlom

 

Objectif panneaux solaires

Le lycée du Grand Nouméa souhaite aller encore plus loin dans sa démarche écologique, en installant, d’ici fin 2021, des panneaux solaires pour accéder à l’autonomie énergétique. 

Un reportage de Lizzie Carboni et Cédric Michaut :
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live