L’indépendance du Vanuatu célébrée

vanuatu
fête nationale vanuatu à dumbéa
©NC la 1ere
Le Vanuatu célèbre cette année le 41e anniversaire de son indépendance. Une fête nationale marquée ce week-end au parc Fayard à Dumbéa par les quelque 1 500 Vanuatais résidant en Nouvelle-Calédonie.

Un air de string-band envahit le parc Fayard à Dumbéa. Mais quoi de plus naturel pour célébrer la fête nationale du Vanuatu ?


41 ans d’indépendance commémorés avec émotion : « Comme l’on dit chez nous, là où tu partiras, tu es toujours appelé à retourner dans ton pays natal. C’est pour cela, c’est une célébration émouvante pour nous en tant que vanuatais », explique Raphine Walu.

Une fête célébrée également autour d’un repas : tuluk, simboros, ou encore lap lap. De quoi attirer les visiteurs bien au-delà des citoyens vanuatais. 

Des progrès économiques, mais de nombreux challenges

L'an passé, pour le 40e anniversaire, 4 000 visiteurs s’étaient déplacés. Un dynamisme à l’image d’un pays en plein développement. « Le Vanuatu est sorti des pays les moins avancés le 4 décembre 2020, ça veut dire qu’économiquement, le Vanuatu a tout de même bien progressé, note le consul Serge-Alain Mahé. C’est vrai qu’il y a des challenges et on essaie de s’adapter… » D’autant que le Covid a durement touché l’économie touristique de l’archipel. Comme la Calédonie, le Vanuatu "Covid Free" limite ses échanges aux vols cargo et aux rares rapatriements assortis de quatorzaines.
 

Le reportage de Bernard Lassauce et Carawiane Carawiane :