Les habitants de Dumbéa-sur-Mer défendent leur centre médico-social

santé dumbéa
CMS Dumbéa
Ce matin, des habitants de Dumbéa-sur-Mer se sont mobilisés devant leur centre médico-social. Ils craignent une fermeture du centre qui accueille une quarantaine de patients par jour. De son côté, la province Sud assure qu’aucun projet de fermeture n’est à l’ordre du jour.
Les habitants de Dumbéa-sur-Mer redoutent la fermeture du centre médico-social du quartier. Une simple rumeur, mais suffisante pour inquiéter les habitants. Plus tôt dans l’année, le centre de Saint-Quentin et celui de Rivière-Salée ont fermé définitivement leurs portes. « Tout est à proximité, un trajet en car c’est 300 francs pour se déplacer quand tu n’as pas la carte, rappelle Hélène Coulon, une habitante. Cette infrastructure nous donne bien la main, ici on a tous les services de la DPASS. Si elle ferme, ça va nous compliquer encore plus la vie, alors qu’elle est déjà assez compliquée. »
CMS ENTREE
©Martine Nollet

 10 000 patients à l'année

Gynécologue, généraliste, assistantes sociales, au total, une quinzaine de professionnels de santé travaillent ici. Ce centre médico-social accueille chaque jour près d’une quarantaine de patients et plus de 10 000 à l’année. « On va chercher cette vulnérabilité et une grand partie de notre population est déjà en grande situation de vulnérabilité avant d'entrer dans le centre. C’est ça qui nous demande du temps, détaille le docteur Pierre Ramognino. C’est un réel besoin, nous sommes au cœur d’une grande commune à orientation habitat social, où il y a de nombreux squats. C’est à la fois surprenant cette manifestation, mais ça correspond à un besoin.»
 

Une grand partie de notre population est déjà en grande situation de vulnérabilité avant d'entrer dans le centre,
- Docteur Pierre Ramonignio

 

Un nouveau CMS à Rivière-Salée en novembre

Un besoin entendu par la province Sud. Dans un communiqué envoyé ce jour, elle dément la rumeur. Le centre médico-social de Dumbéa-sur-Mer ne fermera pas. 
Pour ce qui est des deux autres structures actuellement fermées, des solutions alternatives ont été trouvées. Un centre médico-social de la Cafat verra le jour d'ici le mois de novembre dans le quartier de Rivière-Salée. 

Le communiqué de la province Sud :
Communique province Sud CMS

Chaque année, plus de 40 000 personnes sont accueillies dans les centre médico-sociaux de la province Sud. 

Le reportage de Lizzie Carboni et Christian Favennec :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live