nouvelle calédonie
info locale

Tensions au conseil municipal de Farino 

politique farino
mairie de farino
Drôle de conseil municipal, vendredi après-midi, à la mairie de Farino, où les élus devaient se prononcer quant au maintien, ou pas, de Luté Barbou dans ses fonctions de première adjointe.
Comment qualifier ce qui s’est passé lors du dernier conseil municipal de Farino ? Il se tenait vendredi après-midi. Les élus communaux étaient convoqués par le maire pour se prononcer sur le maintien de Luté Barbou dans ses fonctions de première adjointe. 
 

Sur un air de campagne

Une adjointe à laquelle Régis Roustan a retiré ses délégations en septembre dernier. «Parce que je lui ai annoncé que je repartais en campagne municipale, soutenue par Générations NC», formule l’intéressée, qui menait une liste aux municipales de 2014. Celle-ci ajoute avoir déposé au tribunal administratif un recours contre le maire pour excès de pouvoir, et que le délibéré est attendu ce lundi.
 

«Incompréhensible»

«Ce qui est normal, c’est qu’il mette au vote la sanction de mon titre au sein du conseil municipal. Ça, c’est une obligation», note Luté Barbou. Or, avant-hier, les quinze membres du conseil ont voté pour son maintien, y compris le maire et son équipe. «C’est incompréhensible de sa part, d’avoir voté pour que mon titre soit préservé.»
Le récit de l'adjointe au téléphone de Claudette Trupit : 

Mairie de Farino, Luté Barbou

 

Nouveau groupe

Cette séance a vu la constitution d’un nouveau groupe, rassemblant dix des quinze élus. Il est composé des colistiers Calédonie ensemble du maire, des conseillers du Rassemblement-Les Républicains et des élus sans étiquette, dont Christian Roche. 
 

«Le maire a été mis en minorité»

«On s’est retrouvés à créer un nouveau groupe au conseil municipal de Farino, qui s’appelle Farino solidaire. Il y a dix élus dans ce groupe et le maire a été mis en minorité, estime Christian Roche. A notre grande surprise, le maintien de Luté Bardou a son poste de première adjointe a été voté à l’unanimité. Ça, ça s’appelle du rétropédalage.» 
 

Régis Roustan contacté

Contacté, le maire Régis Roustan déclare quant à lui qu’«il n’a jamais été question de retirer ses fonctions d’adjointe à Luté Barbou». Au recensement de 2014, Farino comptait environ 600 habitants.
Publicité