nouvelle calédonie
info locale

Le FLNKS réaffirme être "le seul et unique partenaire de l’Etat " du côté indépendantiste

flnks province sud
FLNKS conférence de presse
©Coralie Cochin NC la 1ère
Cinq jours après sa convention à huis clos, à Dumbéa, le FLNKS revient sur les temps forts de ce rendez-vous politique comme le prochain comité des signataires, le prochain référendum, mais aussi les tensions qui divisent le front depuis le renouvellement institutionnel.

Le FLNKS doit " se recadrer"


Les dissensions entre le Palika et l’Union calédonienne semblent avoir été clairement posées sur la table samedi dernier à Dumbéa, lors de la convention du FLNKS où la presse n'était pas conviée.
Comment en effet redonner de l’unité à un FLNKS soudé dans sa démarche politique, mais divisé dans sa quête de pouvoir institutionnel?
Selon Daniel Goa porte-parole du FLNKS " à des moments où il faut des positionnements forts politiques, le FLNKS doit se recadrer et pour cela ce sont les uns et les autres qui s'interpellent, c'est une bonne chose, je dirai que ces forces contradictoires, c'est de l'autodynamisme à l'intérieur du FLNKS qui le pousse à s'améliorer et à avancer".
 

Dégager une position commune sur les thèmes stratégiques


Pour tenter de gagner en cohérence, le FLNKS organisera dans les mois à venir d’autres conventions, mais cette fois sur des thématiques précises.
"Les thèmes qui sont stratégiques pour nous comme par exemple le nickel ou la fiscalité n'ont jamais été vraiment débattus jusqu'au fond, il est nécessaire de dégager une position commune au sein du FLNKS" a précisé Daniel Goa.
 

Finaliser le transfert de compétences et l'après-référendum


Daniel Goa, Victor Tutugoro, Roch Wamytan et Paul Néaoutyine ont été désignés pour porter la voix du FLNKS lors du prochain Comité des Signataires qui sera organisé à Paris en octobre. "Les objectifs sont pour nous de finaliser le transfert des compétences de l'article 27 et d'aborder avec l'Etat la question de l'après-référendum si le oui l'emporte" a expliqué le porte-parole du FLNKS, Daniel Goa.

Enfin, face à la poussée de jeunes partis comme le mouvement des océaniens indépendantistes ou le MNIS, le FLNKS a tenu a réaffirmer qu'il se veut être l'unique partenaire de l'Etat dans le camp indépendantiste.

Le reportage de Coralie Cochin

convention FLNKS


 
 
Publicité