Stéphanie Laubreaux, première notaire installée à La Foa

portraits la foa
stéphanie laubreaux notaire la foa
©Loreleï Aubry

Depuis quelques semaines, La Foa bénéficie d’un office notarial. Une première en brousse (en province sud) et une petite révolution pour de nombreux habitants, qui jusqu’ici devaient se rendre dans la capitale. A la tête de ce nouveau service : une Calédonienne, originaire de la commune.
 

Les habitants de La Foa et sa région n'auront plus besoin de descendre sur Nouméa pour s'entretenir avec un notaire. Stéphanie Laubreaux accueille ses premiers clients depuis quelques semaines sur la commune. Après dix ans d’études en Métropole, la Calédonienne revient exercer son métier sur la terre de son enfance. Autrefois désert notarial, la commune jouit aujourd’hui d’un tout nouveau service, spécialisé dans le droit rural.
 

On a une bonne maîtrise de tous les outils qui ont été mis en place récemment pour favoriser l’installation des jeunes agriculteurs. Que ce soit pour les acquisitions d’une propriété, la mise en place de baux ruraux, la gestion d’une donation dans le cadre d’une famille où un seul des enfants est agriculteur...

Stéphanie Laubreaux, notaire


Stéphanie intervient afin de faire en sorte que la transmission soit égalitaire entre tous les héritiers tout en protégeant et prévoyant ce qui est nécessaire pour le membre de la famille qui est en train de reprendre l’exploitation familiale, "pour qu'il soit lui aussi protégé et puisse travailler." 
 

Une demande importante sur la commune

Parmi sa clientèle, un père et sa fille, qui procèdent à la signature d’un compromis de vente en copropriété. L’installation d’un notaire, de surcroit originaire de brousse, est un vrai plus pour eux car il facilite les échanges. "Ca nous rassure parce que c’est quelqu'un d’ici, elle peut se mettre à notre portée pour nous comprendre parce qu'au niveau du langage notarial ce n’est pas à la portée de tout le monde. C’est très technique, elle nous explique justement avec des mots simples." explique Charlène Rolland, une cliente.

Même satisfaction du côté de la mairie, qui a contribué activement à l’installation de cet office de proximité, pour faciliter la vie de ses administrés. "On a discuté avec le cabinet pour savoir si la masse de clients était suffisamment importante pour qu’ils puissent investir. Donc on s’est mis d’accord, on s’est dit la mairie va vous louer un local à bas prix pour vous inciter a venir, voir si ça marche... On va pouvoir penser à une évolution de cet office notarial sur la commune." indique Nicolas Metzdorf, maire de La Foa.

Favoriser les liens de proximité

notaire
©David Sigal

La commune de La Foa est particulièrement touchée par les problèmes liés aux servitudes sur les propriétés agricoles. Stéphanie doit alors, parfois, se rendre sur le terrain pour conseiller ses clients. Objectif : leur éviter tout conflit. Une dimension sociale de la profession, chère à la Calédonienne.
 

Je trouve que les gens en brousse ont une intelligence pratique, de bon sens, qui rend les rendez-vous intéressants. J’ai grandi en brousse donc de pouvoir apporter ce que j’ai appris et le mettre en pratique, avec les miens c’est quelque chose qui vraiment me tenait à cœur et je suis très heureuse de pouvoir le faire.

Stéphanie Laubreaux, notaire


 
Egalement associée dans une étude de Nouméa, Stéphanie Laubreaux entend continuer longtemps à conseiller et accompagner les Broussards dans les grandes étapes de leur vie. Prochainement, elle tiendra des conférences à Moindou et Bourail. Thématique : connaître les meilleures façons de transmettre – sans heurts – une exploitation à ses enfants.