Agression du médecin de l'Ile des Pins et de son épouse : un mineur mis en examen

faits divers ile des pins
Tribunal de première instance de Nouméa, palais de justice, septembre 2020
©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ere

Les faits se sont déroulés le 13 juin 2021, à l'Île des Pins. Le médecin du dispensaire de Vao et sa femme ont été les victimes d'une agression physique, par une bande de jeunes. Un jeune de 17 ans et demi a été mis en cause, il a été déféré devant le juge des enfants ce samedi 19 juin. 

Ce sont des faits de violences qui se sont produits le 13 juin dernier, à l'Île des Pins, à l'encontre du médecin du dispensaire de Vao et de son épouse. Le procureur de la République ouvre une enquête des chefs de tentative de vol avec violence et violences aggravées. Le parquet a procédé samedi 19 juin, au déferement d’un mineur âgé de 17 ans et demi aux fins de mise en examen devant le juge des enfants. C'est la deuxième fois cette année, que le personnel médical de l'île est ciblé.

Agression sur fond d'alcool

Dans l'après-midi du dimanche 13 juin, le couple se déplaçait à bord d'un véhicule du dispensaire lorsqu'une trentaine de jeunes, fortement alcoolisés, leur a fait barrage sur la route et les a importuné. Malgré les tentatives de discussions avec les jeunes pour tenter de les raisonner, "l'épouse du médecin était alors victime d’une tentative de vol de ses lunettes par un jeune, en possession d’un lance-pierres pour l’intimider." indique le communiqué du procureur.

Le jeune a fait usage d'un lance-pierres, le projectile est venu percuter le pare-brise dans l'habitacle de la voiture, blessant le médecin au niveau de l'oeil. "L’examen médical du médecin concluait à une lésion oculaire justifiant une incapacité totale de travail de huit jours. Son épouse, très choquée, se voyait prescrire une incapacité totale de travail de cinq jours" précise le communiqué. 

Le procureur indique également que peu de temps après ces faits, dans le même secteur, "plusieurs jeunes proféraient des insultes à l’égard d’un infirmier du dispensaire de Vao, circulant à bord d’un véhicule du dispensaire" : des injures à caractère raciste. Son véhicule a également été la cible de jets de pierres. 

Un jeune de 17 ans et demi mis en cause  

Vendredi 18 juin, un jeune de 17 ans et demi a été placé en garde à vue. Lors de son interrogatoire, il a déclaré qu’il ne se souvenait pas de son comportement, en précisant qu’il avait consommé beaucoup d’alcool au cours du week-end. "Toutefois, deux témoins le reconnaissaient formellement ainsi que l’une des victimes comme étant l’auteur de la tentative de vol avec violence sur l’épouse du médecin  et des violences avec usage d’une arme sur le médecin. Un témoin précisait que le mis en cause avait tiré à plusieurs reprises dans l’habitacle du véhicule." indique le communiqué. 
 
S’agissant des violences et de l’injure à caractère raciste commises sur l’infirmier, l’enquête n’a pas permis à ce stade d’identifier le ou les auteurs de ces faits. Le mis en cause a déjà fait l’objet de plusieurs procédures ayant donné lieu à une mise en examen devant le juge des enfants.
 
"Au vu de la gravité des faits reprochés ayant provoqué un retentissement certain au plan local, avec la fermeture du dispensaire et des services de la mairie durant deux jours dans une action de soutien au personnel médical , le parquet a requis le placement en détention provisoire du mineur en considérant que ces agissements délictueux constituent une atteinte intolérable aux personnels de santé qui agissent au quotidien au service des Calédoniens." explique le Procureur.

A cette heure, la décision du juge des enfants n’a pas été rendue.