Ile des Pins : les parents d'élèves manifestent devant la DDEC

éducation ile des pins
DDEC Ile des pins
Etablissement de la DDEC à l'Île des Pins. ©Caroline Moureaux
Depuis ce lundi matin, les parents d'élèves manifestent devant les trois établissements de la DDEC, la Direction Diocésaine de l'Enseignement Catholique à Vao. Ils protestaient notamment contre la politique financière de la DDEC et aussi, contre son manque d’écoute. 
Depuis ce matin, les grilles des établissements arborent des panneaux et des banderoles. Les parents d’élèves sont bien déterminés à se faire entendre. Réunis au sein de l’APE, ils dénoncent un certain malaise et dysfonctionnement au sein de l’établissement, conséquences selon eux, du choix de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique, de regrouper en une seule entité, le primaire et le secondaire.
 

"Ça fait deux ans qu'on en parle à la DDEC et aucun résultat. Ils nous ont toujours remis sur le tapis l'organisation d'aujourd'hui alors qu'on a déjà pointé un manque de cadre, un manque de management donc il y avait plusieurs dysfonctionnements. Par exemple, l'année dernière il y a eu plusieurs altercations entre le personnel et aujourd'hui on est toujours face à du personnel qui ne se parle pas donc il y a un problème de gestion interne" explique Charline Néoré, la présidente de l’APE de l’établissement Catholique de l’Ile des Pins.


Illétrisme : autre problème majeur

La présidente pointe un autre problème. "C'est grave, à l'Ile des Pins, on a aussi des problèmes d'illettrisme et on n'en parle pas. Quand on leur demande des comptes, il nous parle que d'un résultat".

Sur ce sujet, la direction de l’établissement scolaire renvoie la balle à la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique, en charge de ce dossier et indique que les discussions sur le modèle de gouvernance, est "le fruit d’un travail en concertation avec les parents d’élèves". Via un communiqué la DDEC, réaffirme son soutien à l’équipe de direction du centre scolaire catholique. Sur la question du bilan financier, elle rappelle par ailleurs que "les conseils d’établissements sont des espaces dédiés également aux questions de finance".

Faute de rencontre, la mobilisation se poursuit sur l’île. L’établissement accueille depuis la rentrée 430 élèves. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live