Municipales à l’Ile des Pins : rencontre avec trois candidats

élections ile des pins
Municipales Ile des Pins panneaux
©NCla1ère
Cinq candidats brigueront les suffrages pour la mairie de l’Ile des Pins ce dimanche 15 mars. Découvrez les propositions de trois de ces listes, celles menées par Régis Vendegou, Yannick Vakié et Mickaël Lémé. 

L’eau, l’environnement et la jeunesse pour le FLNKS

« Nous avons justement besoin d’être ensemble pour réfléchir sur le problème vital de l’eau, de l’environnement qui la garantit, et sur l’avenir des jeunes de Kunié ». Fort de son succès aux municipales de 2014 et du bon score du Oui au référendum de 2018, le FLNKS espère bien remporter la mairie de l’Ile des Pins. Pour cela, elle mise beaucoup sur la jeunesse. Parmi ses propositions, l’accompagnement des porteurs de projet, de l’idée à la concrétisation, et la création d’un pôle jeunesse au coeur du village. 
« On a imaginé un point jeunesse qui soit ailleurs que la mairie, où ils n’auront pas cette timidité à voir les gens. Il y avait tellement peut-être un poids de la part des anciens, des vieux, et ils n’osaient pas emmener leurs dossiers, se présenter en tant que club ou groupe sportif. On se dit que mettre hors de l’enceinte communale la structure en question va permettre à ces jeunes d’aller librement pour solliciter une aide que ce soit technique ou financière » explique Régis Vendegou, tête de liste FLNKS. 
Municipales ile des Pins Régis Vendegou
Régis Vendegou ©NCla1ère
 

La jeunesse, la formation et la protection des populations pour « Sur les traces de l’excellence »

Former la jeunesse, c’est également l’une des ambitions de la liste « Sur les traces de l’excellence ». Regroupant plusieurs présidents d’associations et menée par un pompier professionnel, cette liste apolitique souhaite avant toute chose mettre en place un plan de sauvegarde pour protéger les biens et les personnes. 
« On essaie de l’écrire et de le mettre en place, suite aux différents événements qu’on a subis tous les ans : la gestion des incendies, la gestion du risque cyclonique… Sur l’île, on n’a pas de centre de secours. On a été toujours soit réquisitionnés au niveau de l’aviation, les pompiers de la province Sud, et ensuite on a mis en place une association pour répondre aux besoins surtout par rapport à la sécurité de la population de l’île, mais aussi des touristes » explique la tête de liste de Sur les traces de l’excellence, Yannick Vakié.
Municipales Ile des Pins Yannick Vakié
Yannick Vakié ©NCla1ère
 

L’eau, l’environnement et l’érosion pour « Ensemble pour Kunié »

Des touristes dont l’impact se fait surtout sentir sur la façade ouest de l’île. Pour la liste « Ensemble pour Kunié », il est urgent d’appliquer les mesures préconisées lors des ateliers du tourisme en avril 2018, notamment mieux répartir les croisiéristes sur l’ensemble de l’île. 
« Si les Kuniés nous font confiance, notre priorité quand on sera à la mairie, c’est la problématique de l’eau qu’on rencontre tous les ans. Et sur Kuto, on est à un endroit où l’érosion est forte et c’est l’économie de l’île qui arrive sur ce côté. Les croisiéristes arrivent ici, il y a le bateau aussi pour la marchandise pour alimenter les magasins. Si on ne fait rien sur ce côté pour régler ce problème d’érosion, c’est toute une économie qui s’arrête. Ce sont nos priorités » explique Mickaël Lémé, tête de liste.
Municipales Ile des Pins Mickaël Lémé
Mickaël Lémé ©NCla1ère
 

Cinq listes au total

Les autres listes candidates sont la liste « Les Républicains Kunié » menée par Christophe Vakié et la liste UC FLNKS tirée par Arnold Apikaoua (qui n’a pas répondu à nos sollicitations).
En tout, cinq listes sont donc en lice pour la mairie de l’Ile des Pins, mais sur place, la succession du grand chef décédé brutalement en janvier, et la fête de l’igname prévue le 19 mars, semblent davantage occuper les esprits. 
Le reportage de Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live