L’appel des Loyalistes a été entendu

société nouméa
Mobilisation Loyalistes Nouméa 2
23 000 personnes selon les forces de l’ordre, plus de 30 000 selon les organisateurs… Les Calédoniens étaient nombreux dès 8 heures baie de la Moselle et au Mont-Dore, afin de marcher pour les libertés « de circuler, de travailler et de vivre sereinement en Nouvelle-Calédonie ».
Drapeaux bleu, blanc, rouge en main, des milliers de personnes ont entamé une marche depuis la baie de la Moselle, jusqu'aux grilles du haut-commissariat. Une mobilisation portée par les Loyalistes, dont l'appel aura été entendu ce matin, malgré la pluie. Un rendez-vous dont l'objectif était de « défendre les libertés de circuler, de travailler et de vivre sereinement en Nouvelle-Calédonie ».
 


Majorité silencieuse

C’est avec les responsables politiques loyalistes en tête que s’est élancé le cortège, formant ainsi plusieurs kilomètres d’une marée humaine, agacée par les tensions des derniers jours. 
 

C’est une très belle mobilisation de la majorité silencieuse, celle qui veut une Calédonie de paix, qui ne veut pas de violence ni de blocage. Il peut y avoir des débats politique et il doit y avoir un dialogue. Mais jamais nous ne devons céder à cette violence, qui a pris en otage les Calédoniens cette semaine, en particulier les salariés de Vale et habitants du Mont-Dore, de La Foa et de Bourail - Virginie Ruffenach, présidente du groupe Avenir en confiance au Congrès

Mobilisation Loyalistes Nouméa 1


Solidarité

Dans les rues de la capitale, toutes les générations se sont rassemblées. Beaucoup de calédoniens ont fait plusieurs kilomètres depuis la province Nord, afin de soutenir les salariés de l’usine du Sud, les forces de l’ordre et les habitants du Mont-Dore. 

« C’est très important, il faut être solidaire avec toutes les populations qui sont bloquées et qui subissent depuis tout ce temps, toutes ces exactions », assure un membre du cortège. « C’est pour dénoncer le ras-le-bol de toute cette violence et de ces exactions qui n’en finissent pas. Il faut sauver cette usine du Sud, qui rapporte de l’argent à la Nouvelle-Calédonie, il ne faut pas l’oublier », ajoute une autre membre du cortège.
Mobilisation ok
 

Au Mont-Dore aussi

Quelques kilomètres plus au sud, l’appel a aussi été entendu mais certains habitants de Robinson, de Boulari et de Saint-Michel, ont préféré se retrouver devant la mairie du Mont-Dore. Elles étaient près de 150 personnes mobilisées sur place.
Mobilisation Loyalistes Mont-Dore
©Mathieu Ruiz-Barraud

Le reportage de Mathieu Ruiz-Barraud :

Mobilisation à l'appel des Loyalistes Nouméa


Le reportage de Lizzie Carboni et Louis Perin : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live