Dix ans de travaux de rénovation pour la mission de Saint-Louis

patrimoine mont-dore
Mission Saint-Louis
©Cédrick Wakahugnème
C’est un projet au long cours. La restauration de la Mission de Saint-Louis est engagée par l’Association pour le patrimoine catholique de Saint-Louis et la province Sud. Classée patrimoine historique, la « vieille dame âgée de plus de 160 ans » a bien besoin de faire peau neuve.

C’est un bâtiment vieux de plus d’un siècle et demi où le parquet et les vitres manquent par endroit. La mission de Saint-Louis a été créée dans les années 1860. Après avoir été le premier centre industriel de la Calédonie, l’église catholique s’y installe, avec pour mission d’enseigner à de nombreux Calédoniens. Les bâtiment sont aujourd'hui très délabrés. Une rénovation va enfin être entreprise. 

Mission Saint-Louis
©Cédrick Wakahugnème

Première étape de l’opération, l’étude de l’état de l’ensemble des édifices, pour un montant de 41 millions de francs. "C'est la première fois qu'on va réellement étudier la structure des bâtiments. Un diagnostic pour savoir précisément ce qu'il faudra faire. On est toujours en train de rajouter du ciment, de mettre des pansements, mais le noyau n'a jamais été étudié", détaille Bertin Moentéapo, le secrétaire général de l’Association pour le patrimoine catholique de Saint-Louis.

Des compétences particulières

L’internat des garçons fait partie des six bâtiments appelés à être entièrement rénovés, comme l’église ou encore le presbytère. Passé le stade des études, cette rénovation va exiger l’intervention de compétences particulières sur des installations classées historiques. "Au niveau de l'église, on a une belle charpente en bois qui est d'origine, comme les portes. Donc, il faut vraiment des spécialistes."

Mission Saint-Louis
©Cédrick Wakahugnème

Des travaux qui vont durer une dizaine d’années, à raison d’un bâtiment rénové par an. La province Sud financera les deux tiers des opérations et le tiers restant sera à la charge de l’association. La mairie du Mont-Dore s’engage également pour assurer la sécurisation de l’ensemble des bâtiments.

Le reportage de Cédrick Wakahugnème :

La mission de Saint-Louis rénovée