Féminicide : le meurtre de Corinne, 18 ans, jugé aux assises

justice mont-dore
Féminicide : le meurtre de Corinne, 18 ans, jugé aux assises
©NC La 1ère
Dans le box des accusés, ce jeudi : un homme âgé de 24 ans est accusé du meurtre de sa petite amie, retrouvée morte au Mont-Dore, le 9 août 2019. Le procès est prévu sur deux jours, à la cour d’assises de Nouvelle-Calédonie.

Un homme est jugé depuis ce jeudi 1er juillet, par la cour s’assises, pour le meurtre de sa petite amie Corinne, il y a deux ans. L’accusée, comme la victime, étaient tous les deux lycéens au moment du drame. Corinne avait à peine 18 ans, son compagnon, lui, avait 21 ans. 

Etranglée et frappée à la tête

Il est accusé d’avoir étranglé et battu à mort sa compagne. C’est une habitante du Vallon-Dore, qui a découvert le corps de la victime, le 9 août 2019, sous des branchages dans ce quartier du Mont-Dore. L’autopsie avait révélé de nombreuses plaies et fractures au niveau de la tête et des signes de strangulation. 

Arrêté à Lifou

Après le drame, l’auteur présumé du meurtre était parti en stage, à Lifou. A la vue des gendarmes venus l’arrêter, il s’était infligé plusieurs coups de couteau, obligeant les militaires à faire usage de leur pistolet à impulsion électrique pour l'immobiliser. 

Il a reconnu partiellement les faits, tout en évoquant une volonté commune de se suicider. Une version qui ne correspond pas avec le profil de la victime décrite comme "gai, sportive et pleine de vie". La partie civile va s'atteler à démontrer que le jeune homme, reconnu comme violent, n'aurait pas supporté que sa compagne souhaite mettre un terme à leur relation.

Détenu depuis le 14 août 2019, il est accusé de meurtre par concubin. Au terme de ce procès qui doit durer deux jours, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.