Les feux du Mont-Dore confiés cette nuit aux pompiers de la commune

incendies mont-dore
Incendie de La Coulée, pompier femme de Païta au lotissement Ardimanni (13 janvier 2013)
Comme ceux de Païta, ici en action à La Coulée, les pompiers de Nouméa et Dumbéa ont quitté le terrain mondorien. ©NC 1ère / Françoise Tromeur
Un dispositif d’une quarantaine d’hommes et une douzaine d’engins a été reconduit, ce dimanche, sur les incendies qui brûlent au Mont-Dore depuis mercredi. Des feux maîtrisés mais toujours pas éteints. Une surveillance était prévue cette nuit sur les deux secteurs.
Les pompiers du Mont-Dore avaient pour mission de veiller à la situation, cette nuit, sur les deux secteurs toujours concernés par les incendies. Des feux sous contrôle depuis samedi après-midi, mais pas encore éteints. Ce dimanche encore, des soldats du feu de la commune, de Nouméa, de Dumbéa et de la sécurité civile ont été à pied d’œuvre pour traiter les lisières et les points chauds.

Conditions clémentes

Ils étaient trente à être déployés dans la zone de La Coulée et une dizaine côté Grand Sud. A 17 heures, le lieutenant Christophe Baumann, chargé des opérations sur site, décrivait une situation qui progressait bien. Avec un coup de pouce de la météo: forte chaleur mais moins de vent, petite averse sur La Coulée et une autre plus importante vers le secteur mine Ada - N’Go.

Hélicoptère de la sécurité civile en reconnaissance sur le feu du Mont-Dore (13 janvier 2018)
L'hélicoptère de la sécurité civile en reconnaissance samedi matin. ©NC 1ère / Françoise Tromeur

Reconnaissances

Une reconnaissance est prévue ce lundi matin, «à la première heure», ainsi qu’un survol en début d’après-midi. Il conclura peut-être à l'extinction des deux sinistres qui ont meurtri la troisième ville de Calédonie.
Ecoutez Christophe Baumann joint vers 17 heures par Isabelle Peltier.