Mont-Dore : un habitant de Saint-Louis succombe à une blessure par arme à feu

faits divers mont-dore
Le cimetière, la mission et la tribu de Saint-Louis vus de l'ancienne Trappe.
Le cimetière, la mission et la tribu de Saint-Louis vus de l'ancienne Trappe. ©NC la 1ère
Drame, à la tribu mondorienne de Saint-Louis. Un homme de 61 ans est mort tôt ce jeudi matin, après avoir été atteint par un coup de feu. Le tireur présumé, un voisin âgé de 38 ans, était toujours en fuite en fin de journée. Une enquête est ouverte pour homicide volontaire.

Un conflit de voisinage qui a tourné de la pire façon, laisse penser le compte-rendu fait par le procureur. Ce jeudi 23 juin vers 3h45, selon les premières investigations, un couple habitant la tribu de Saint-Louis subit des insultes et des menaces de la part d’un voisin d’en face. Il est autour de 4 heures quand l’homme importuné, âgé de 61 ans, est atteint par un coup de feu alors qu’il sort de chez lui. Sa compagne, qui se trouve à proximité, entend un second coup de feu. Or, lors de cette scène, le voisin se trouve dans son jardin, tenant manifestement une arme d’épaule. Selon les témoignages recueillis, il se comporte de façon très agressive, notamment sous l’effet de l’alcool et des stupéfiants.

Un sculpteur connu

Touché au ventre, le sexagénaire s’effondre au sol. Ses proches le conduisent jusqu’à un parking de La Coulée pour l’intervention du Samu. Mais le médecin urgentiste ne peut que constater le décès, prononcé à 5h25. Selon la mairie du Mont-Dore, il s’agit d’un sculpteur connu sur la commune. Le parquet a ordonné une autopsie, ajoute le procureur Yves Dupas. D’après les premières constatations, l’arme utilisée serait un fusil de chasse. Le tireur présumé a pris la fuite. Ce jeudi en fin de journée, il était "activement recherché". Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire.