La littérature océanienne à la fête en Nouvelle-Calédonie, dix choses à savoir sur le Salon du livre

littérature
Silo 2022
Une édition 2022 riche pour le retour du Silo ©FB SILO
Amoureux de littérature, le Salon international du livre océanien ouvre ses portes le vendredi 30 septembre pour  une semaine d’animations sur le site du Creipac à Nouméa. Le thème de l’édition 2022 : « horizons ». Une édition sur laquelle planera fortement l’âme de Déwé Gorodey.

Lancée en 2003, l’opération est un évènement culturel bien implanté dans le paysage local, ayant de l’impact sur le plan économique, et s’appuyant sur un réseau de la zone Pacifique et francophone vaste mais qui continue de s’étoffer. 

1  Un évènement culturel majeur

Depuis son lancement, le Salon international du livre océanien assure la promotion de la filière du livre de Nouvelle-Calédonie. Depuis 2014, il se tient en province Nord et Sud et s’est étendu aux Îles à partir de 2019, précisément à Lifou. Cette année d’ailleurs, une partie de la manifestation aura encore lieu en terre Drehu. Manifestation culturelle à part entière aujourd’hui, ce salon du livre génère un réel effet « Rentrée littéraire » sur la base de multiples nouveautés, permettant ainsi de dynamiser la vie littéraire du territoire. Le salon valorise aussi la production grâce à des prix littéraires, dont le prix Popaï, mais grâce aussi à la résidence d’écriture en plusieurs points du pays. Autant dire que le Silo a un réel impact économique.

Mais le rayonnement du Silo ne se limite pas à la Nouvelle-Calédonie. Il dispose aussi, en effet, d’une reconnaissance régionale et nationale grâce à un vaste réseau que les différents acteurs de l’évènement ont développé dans la zone Pacifique et francophone au fil des ans. En témoigne la liste des invités internationaux de l’évènement qui vient compléter le panel local déjà bien fourni.

Après deux ans de pandémie, l’évènement est donc relancé et pour la première fois au Creipac, le Centre de rencontres et d'échanges internationaux du Pacifique, situé à Nouville, un de ces endroits mythiques dans l’histoire de la Nouvelle-Calédonie. Nouville, c’est en effet aussi l’Île Nou, le bagne, une inspiration en matière littéraire.

Et cette édition sera fortement empreinte de l’âme de celle qui est considérée comme initiatrice du Silo : Déwé Gorodey. Auteure engagée, figure majeure de la Nouvelle-Calédonie, sa mémoire sera saluée tout au long du rendez-vous mais précisément selon le programme, samedi soir avec des lectures lui faisant référence, ou pendant la remise du prix Popaï.

Déwé Gorodey
Déwé Gorodey, une figure marquante de l'histoire politique mais aussi littéraire calédonienne. ©NC la 1ère

2 Le prix Popaï

Initié en 2005 par Déwé Gorodé, alors vice-présidente du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, le prix Popaï est un gage de qualité pour les livres primés puisqu’il met à l’honneur des œuvres remarquables de la production calédonienne. Ces prix sont attribués dans plusieurs catégories (jeunesse, documentaire et littérature) par un jury de professionnels du livre et de la culture, composé des membres du comité organisateurs du Silo. Ce prix représente l’un des moteurs de la production littéraire locale, considérant les parutions dans l’année qui précède l’édition en cours du Silo.

3 Quelques mots des partenaires du Silo 2022

Alice Pierre, directrice de la maison du livre, organisatrice :

« Après une année si difficile, nous voulions vous offrir de nouveaux « horizons » avec cette édition 2022 ; un regard vers l’ailleurs mais aussi un regard vers l’arrière, avec une pensée toute particulière, un hommage à Déwé Gorodé à qui nous devons cette quatorzième édition, cette histoire, cet héritage… Et comment venir habiter Nouville sans entendre son histoire ? Le site historique de l’Ile Nou, l’histoire du bagne... un symbole fort pour tous et d’autant plus quand on sait à quel point notre littérature s’en est si souvent inspiré. Nous avons pensé cette édition pour tous, petits et grands, mais aussi pour permettre à chacun d’entendre les horizons de l’Autre, l’ailleurs, pour voir au- delà de la mer et de nos frontières… »

Voici un extrait de l’interview que nous a accordé Alice Pierre :

SILO 2022, Alice Pierre, organisatrice - Sylvie Hmeun ©NC la1ère

Michel Richard, chef de la mission aux affaires culturelles du haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie :

« Le Silo est vivant ! Toujours plus fragilisé par une conjoncture économique qui n’en finit pas de peser sur son avenir, l’événement littéraire phare en Nouvelle-Calédonie tient une fois encore la rampe, pour notre plus grand plaisir. Quelle sorte de société formerions-nous aujourd’hui sans la littérature ? Qu’elle relève de notre tradition orale ou de celle de l’écrit, sa dimension « pays » est un trait d’union puissant…»

Valérie Meunier, directrice du Centre de rencontres et d’échanges internationaux du Pacifique :

« Déwé Gorodé, poétesse et autrice kanak engagée qui a créé le Silo en 2003, nous a récemment quittés, mais laisse en héritage ce bel événement littéraire qu’il faut faire vivre au-delà de nos frontières. On connaît le Creipac pour ses cours de Français Langue Etrangère (FLE) et ses séjours d’immersion linguistique mais on sait moins, qu’en sa qualité d'opérateur du gouvernement de la Nouvelle- Calédonie, cet établissement public a également pour mission de promouvoir la francophonie et ses valeurs en Asie- Pacifique ».

Catherine Ris, présidente de l’Université de la Nouvelle-Calédonie :

« La littérature calédonienne et du Pacifique, riche et variée, est enseignée à l’université, notamment dans les formations de sciences humaines et les formations des enseignants à l’Institut national supérieur du professorat et de l'éducation (INSPE). Nous participons de plus directement à cette création, de diverses manières, avec les travaux de nos étudiantes et étudiants, de nos chercheurs et nos presses universitaires, les PUNC, travaux et presses qui ont obtenu plusieurs prix lors d’éditions du Salon du livre océanien, prix dont nous sommes fiers. Cela fait plusieurs années que nous sommes partenaires du Silo, créé, faut- il le rappeler, par Déwé Gorodé, auteure engagée, figure majeure de la Nouvelle-Calédonie, qui vient de nous quitter. Cette année, outre que ce salon déroulera ses activités entre l’espace du Creipac, du musée du Bagne, et l’université, il sera en grande partie organisé en hommage à Mme Gorodé, qui a tant fait pour le monde du livre en Nouvelle-Calédonie ».

4 Le programme

Jeudi 29 septembre (Scolaires - tout public)

17h : Inauguration officielle : coutume d’accueil et discours.

Vendredi 30 septembre

Matin : Rencontres d’auteurs avec les scolaires.
Après-midi : Rencontre destinée aux professionnels : libraires, bibliothécaires, professeurs etc.

18h : Spectacle « Fin bien ensemble » de Jenny Briffa, avec la Compagnie EXIL

Samedi 1er octobre - Ouverture du site à 9h

De 11h à 12h : Table ronde sur l’illustration : rôle et enjeux.
De 10h à 16h : Des contes, des ateliers et des histoires pour tous les âges !

À 10h et à 14h : Visites guidées du site historique de l’île Nou – Bagne de Nouville, suivies des lectures de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou.

À 13h : Visite de la Bibliothèque Universitaire de l’UNC.
De 15h à 16h : La diffusion des livres à l’extérieur de la Nouvelle-Calédonie :

état des lieux et perspectives - Amphi 80 - UNC.

De 16h à 17h : Rencontre sur le théâtre et l’écriture contemporaine du projet Pierre Gope, avec le dramaturge. Présentation de ses premiers ouvrages édités par les PUNC - Amphi 80 - UNC.

17h : Visio-conférence avec Kristiana Kahakauwila, autrice hawaïenne - Amphi 80 - UNC.

Dès 18h : Soirée lectures en hommage à Déwé Gorodé.

Dimanche 2 octobre - ouverture du site à 9h

Rencontre avec les auteurs

De 10h à 16h : Des contes, des ateliers et des histoires pour tous les âges !

À 10h et à 14h : Visites guidées du site historique de l’île Nou – Bagne de Nouville, suivies des lectures de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou.

À 16h30 : Remise des prix Popaï.

5 Les invités

Les invités internationaux :

Rachel Tribout (Australie)

Rachel est une illustratrice et graphiste née en France, où elle a étudié la communication visuelle et l’illustration avant de s’installer en Australie : d’abord en Tasmanie, puis à Brisbane où elle a officié principalement en tant qu’illustratrie. Cette passion  l’a emmenée dans des endroits lointains, en Chine, au Japon et aux États-Unis. Elle a aussi encadré des illustrateurs en herbe, a été conseillère d’État à l’Australian Graphic Design Association et a co-dirigé des festivals de graphisme.

Le public pourra rencontrer Rachel le dimanche 2 octobre de 10h à 10h30 sur l’espace côté mer.  Une dédicace est prévue à la suite de cet échange. Ateliers enfants le même jour de 14h à 16h.

Sarah Wilkins (Nouvelle-Zélande)

Invitée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans le cadre de la promotion de la francophonie, Sarah Wilkins est une illustratrice néo-zélandaise qui travaille dans le monde entier pour les secteurs de l’édition, de la publicité et du design dans son style si particulier alliant l’acrylique, la gouache, l’encre et des techniques numériques. Elle a vécu et travaillé à Melbourne, à Londres, à New York ou encore à Paris. Dans son large panel d’activités, récemment une collaboration à un livre pour enfants.

Pour en savoir plus sur Sarah, le public pourra la rencontrer le samedi 1er octobre de 10h à 10h30 sur l’espace côté mer. Une dédicace est prévue à la suite de cet échange. Ateliers enfants le même jour de 14h à 16h.

Moearii Darius (Polynésie)

Moearii Darius est Polynésienne. Diplômée d’une école de commerce, elle est cadre au sein d’une grande société locale dédiée au transport aérien et au tourisme. Son métier et sa curiosité l’amènent à sillonner régulièrement les archipels du Pacifique. Très investie dans la culture polynésienne, Moearii a notamment dansé plus de vingt ans dans des groupes de ‘ori tahiti et a suivi une formation universitaire (DU) sur les patrimoines naturels, culturels et historiques polynésiens.  En 2021, elle signe Tupuna – Voyage sur les traces des ancêtres à Tahiti et dans les îles, chez Au vent des îles. Un récit instructif et sensible, qui éclairera autant les Polynésiens en quête de leurs origines que les touristes et curieux de cette région du monde.

La rencontre avec Moearii est organisée le samedi 1er octobre de 15h30 à 16h sur l’espace côté mer. Une dédicace est prévue à la suite de cet échange.

Simone Grand (Polynésie)

Simone Grand, d’origine polynésienne, amérindienne et européenne, est une personnalité bien connue de la Polynésie française. Docteur en biologie, elle a œuvré dans les secteurs de la mer, de l’environnement, de l’agriculture, de la politique, des sciences humaines, du social, de l’ethnopsychiatrie et a soutenu une thèse en anthropologie. Anthropologue, femme politique, elle s’est impliquée dans la recherche universitaire ethnologique, puis en ethno-psychiatrie.
En 2021, elle publie Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, chez Au vent des îles. Un ouvrage de référence sur la vision polynésienne de la maladie et des soins, qui confronte approche conventionnelle et scientifique occidentale, face au rapport traditionnel aux soins.

Simone donne rendez-vous au public le samedi 1er octobre de 16h30 à 17h sur l’espace côté mer. Une dédicace est prévue à la suite de cet échange.

Mourareau (Tahiti)

Né à Tahiti d’un père breton et d’une mère chinoise, il fêtait ses deux mois d’existence à la chute de l’URSS, a été télé-témoin de la France de 1998, du 11 septembre et de Lehman Brothers. Il a grandi sur une île isolée et a étudié sans conviction ni docilité dans une grande école quelconque. Fonctionnaire éphémère, il a démissionné pour répondre à l’appel de la Start-up nation.

Le public pourra rencontrer Mourareau le dimanche 2 octobre de 15h30 à 16h sur l’espace côté mer. Une dédicace est prévue à la suite de cet échange

Kristiana Kahakauwila (Hawaï)

Hawaiienne (kanaka maoli) par son père, Kristiana Kahakauwila a grandi en Californie. Diplômée en arts appliqués de l’université du Michigan et en littérature comparée de l’université de Princeton, elle fut bénéficiaire d’un fellowship ( grade ) au prestigieux Harvard Radcliffe institute en 2015-2016 et enseigne à présent à la faculté d’anglais de l’université Mānoa de Hawaii et à l’Institute of American indian arts à Santa Fe. Son livre 39 bonnes raisons de transformer des obsèques hawaiiennes en beuverie, paru en 2022 chez Au vent des îles, a reçu un très bel accueil aux États-Unis et beaucoup de retentissement dans les médias. Rédigées avec un style raffiné et enrichi de nombreux détails qui amplifient l’authenticité des récits, les nouvelles de Kristiana Kahakauwila rappellent ici l’importance du sentiment d’appartenance à un peuple, à une culture polynésienne et à une île du Pacifique. Un océan de tensions dans un Hawaii paradisiaque et paradoxal.

Kristiana sera en visio-conférence à l’UNC, dans l’amphi 80, le samedi 1er octobre de 17h à 18h.

Les invités classés internationaux et locaux :

  • - Louis Lagarde
  • - Gwenael Murphy
  • - Eddy Banaré

Les invités locaux :

  • Frédérique Viole
  • Basile Galais
  • Frédéric Ohlen
  • Luc Deborde
  • Léopold Hnacipan
  • Alejandra Rinck Ramirez
  • Imasango
  • Stéphane Foucaud
  • Philippe Birnbaum
  • Pierre Gope
  • Patricia Artigue
  • Sylvie Baille
  • Leslie Gobille
  • Louis-José Barbançon
  • Yannick Jan
  • Kevin Gallot
  • Fabienne Chéné
  • Alexandre Rosada
  • Thierry Charton
  • Florence Ramel
  • Gabrielle Ambrym
  • Haya Darwiche
  • Véronique Menet
  • Jerry Delathière
  • André Martin
  • Papou

Si le public souhaite connaître un peu plus ces auteurs, s’informer sur leur travail, leur production, leur trajectoire de vie, ou connaître tout simplement les dates au cours desquelles il pourra les rencontrer, des portraits ainsi que le détail de ces informations sont développés ici. Car il faut pour certaines de ces animations s’inscrire sur place, dans l’espace accueil.   

7 Sur le site

Pour que le public se sente bien au Creipac pour le retour du Silo, différents espaces ont été aménagés avec pour chacun, une attribution spécifique.

  • L’accueil : un espace pour vous accueillir, vous renseigner, ou signer le livre d’or.
  • Le camion librairie : une librairie jeunesse dédiée et spécialisée pour le jeune public, D’Lires Ambulants.
  • L’espace côté mer : des spectacles, des rencontres d’auteurs, des tables rondes.
  • La grande librairie océanienne : les ouvrages des invités... Mais pas que ! Vous y trouverez aussi un espace librairie avec un fond local spécialisé dans la littérature du Pacifique, avec la librairie Calédo Livres.
  • L’espace dédicaces : pour garder de ces rencontres un souvenir personnalisé !
  • L’espace atelier : un espace de création, de découverte...
  • L’espace café : lire avec un café, face à la mer... C’est l’idéal.
  • L’espace côté jardin : découvrez des auteurs dans un cadre intimiste, pour échanger au mieux avec chacun d’entre eux.
  • L’espace Tipi : des contes, des histoires, des siestes poétiques... Ici tout est fait pour aimer les mots.
  • La cabane littéraire : pour lire installé confortablement !
  • L’espace exposition : des œuvres à découvrir sur site.
  • L’espace ado : des ateliers, une bibliothèque Manga/BD
  • L’espace restauration : pour passer votre journée au Silo et... Pourquoi pas même votre soirée ?
  • Site historique de l’île Nou - Bagne de Nouville
  • L’Université de la Nouvelle-Calédonie

8 Les animations par espace

Samedi 1er octobre - de 9h à 20h - tout public

Côté mer :

De 10h à 10h30 : Rencontre avec Sarah Wilkins autour de l’ouvrage CRANE GUY, A game of I SPY from up high.

De 10h30 à 11h : Rencontre avec Emmanuelle Eriale et Martine Scrignac autour de l’album jeunesse Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou.

De 11h à 12h : Table ronde sur l’illustration : rôles et enjeux.
De 12h à 12h30 : Rencontre avec Nicolas Kurtovitch et l’ouvrage Haïbun de Ouessant.
De 12h30 à 13h : Rencontre avec Gwénael Murphy, Louis Lagarde et Eddy Banaré, autour de l’ouvrage Sous le ciel de l’exil.

De 13h à 14h : « Projet Molière » - 13 collégiens de La Roche à Maré célèbrent la 400e anniversaire de la naissance de Molière en présentant une pièce sur sa vie et trois de ses œuvres.

De 14h à 14h30 : Rencontre avec Frédérique Viole autour du recueil de nouvelles Narafala.

De 14h30 à 15h : Rencontre avec Basile Galais autour du livre Les sables.

De 15h à 15h30 : Découverte de l’ouvrage Le monde flottant de Frédéric Ohlen avec Patrice Godin et Viviane Victor.

De 15h30 à 16h : Rencontre avec Moearii Darius autour de Tupuna - Voyages sur les traces des ancêtres à Tahiti et dans les îles.

De 16h à 16h30 : Rencontre avec Luc Deborde autour de Le temps suspendu.

De 16h30 à 17h : Rencontre avec Simone Grand autour de Tahu’a, tohunga, kahuna – Le monde polynésien des soins traditionnels, Au vent des îles, 2021.

17h à 17h30 : Rencontre avec Léopold Hnacipan autour de son ouvrage Quand la coutume bombarde.

Dès 18h : Soirée lectures musicales en hommage à Déwé Gorodé.

Côté jardin
De 9h30 à 10h30 : Rencontre avec des membres de l’association des écrivains de Nouvelle-Calédonie (AENC) et la revue Sillages d’Océanie.

De 10h30 à 11h30 : Rencontre avec l’auteur Yannick Jan autour de l’ouvrage Liens de sang.

De 11h30 à 12h : Rencontre avec Kévin Gallot autour de l’ouvrage D’hier et de demain.

De 12h à 13h : « RDV contes » avec Sylvain Lorgnier... C’est vous qui choisissez votre histoire !

De 13h à 13h30 : Rencontre avec Fabienne Chéné autour de Cœur à corps.

De 13h30 à 14h : Rencontre avec Alexandre Rosada autour de son roman Nouméa-Karma.

De 14h40 à 15h : Rencontre avec Thierry Charton autour de son roman Le petit Medhi.

De 15h à 15h30 : Rencontre avec Jerry Delathière autour de son ouvrage 1878 L’insurrection kanak.

De 15h30 à 16h : Rencontre avec Mathieu Junker autour de l’ouvrage de vulgarisation scientifique Un autre regard... sur nos poissons du lagon de Florence Ramel.

De 16h à 16h30 : Retour d’expérience sur la résidence d’écriture « Randell cottage » en Nouvelle-Zélande, avec Nicolas Kurtovitch et Sarah Wilkins.

Tipi

De 10h à 11h : Le gros taro de Julie Dupré, conteuse.

De 11h à 12h : Lecture de La fille qui court comme le vent de Marie Murtini.

De 12h à 13h : Lectures animées par les étudiants de l’UNC.

De 13h à 14h : Lectures d’ouvrages calédoniens par Olivia Manissa-Panatte et Stéphane Piochaud.

De 17h à 18h : Spectacle « Poucet pour les grands » de Gilles Granouillet à partir de 7 ans.

Ateliers enfants

De 10h à 12h : Découverte de la pirogue avec Kenu One Project, les chemins de la pirogue (KOP).

De 10h à 12h : « Dessin live » avec Niko.

De 10h à 12h : Illustrations avec Gabrielle Ambrym.

De 12h à 14h : Illustrations avec Julie Dupré.

De 14h à 16h : Découverte de la pirogue avec Kenu One Project, les chemins de la pirogue (KOP).

De 14h à 16h : Illustrations avec Sarah Wilkins.

Ado
De 10h à 12h : Atelier Manga.
De 10h à 16h : Atelier caviardage avec La Ressourcerie.

De 14h à 16h : Atelier BD avec Niko.

Site historique de l’île Nou – Bagne de Nouville. (Site ouvert aux visites toute la journée de 10h à 17h)

De 10h à 12h : Visite du site historique de l’île Nou et lecture de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou - Inscriptions à l’accueil du musée.

De 14h à 16h : Visite du site historique de l’île Nou et lecture de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou - Inscriptions à l’accueil du musée.

Bibliothèque universitaire – Université de la Nouvelle-Calédonie (de 09h à 20h - Tout public)

De 13h à 14h : Visite guidée de la Bibliothèque universitaire de l’UNC.

De 14h à 15h : Présentation de l’ouvrage Vivre le métissage – Construction de soi et fracture identitaire de Raina Chaussoy.

De 15h à 16h : La diffusion des livres à l’extérieur de la Nouvelle- Calédonie : état des lieux et perspectives - Amphi 80 - UNC.

De 16h à 17h : Rencontre sur le théâtre et l’écriture contemporaine du projet Pierre Gope, avec le dramaturge. Présentation de ses premiers ouvrages édités par les PUNC - Amphi 80 - UNC.

De 17h à 18h : Visio-rencontre avec Kristiana Kahakauwila autrice de 39 bonnes raisons de transformer les obsèques Hawaiennes en beuverie.

Dimanche 2 octobre - de 9h à 20h - animations tout public

Côté mer :
De 10h à 10h30 : Rencontre avec Rachel Tribout autour de l’ouvrage One

Remarkable Reef de Kellie Byrnes, édité cette année chez First 5 forever.

De 10h30 à 11h : Rencontre avec Liliane Tauru et Stéphane Foucaud autour du recueil de poèmes pour la jeunesse Les poètes marchent pieds nus d’Imasango, éd. Plume de notou, 2022.

De 11h à 11h30 : Rencontre avec Alejandra Rinck Ramírez, autour de l’ouvrage CHEPEC, à la découverte des Mochicas, peuple de l’ancien Pérou, édité cette année par le musée des Amériques de la ville d’Auch.

De 12h30 à 13h : Rencontre avec Philippe Birnbaum autour de l’ouvrage Atlas de la forêt - Province Nord, Nouvelle-Calédonie, éd. province Nord, collectif.

De 13h30 à 14h : Rencontre avec Patricia Artigue autour de Choupette la roussette et Wawa le cagou,
éd. Écrire en Océanie, 2022.

De 14h à 14h30 : Rencontre avec Sylvie Baille, autour du recueil L’Œil du paon, éd. Écrire en Océanie, 2022.

De 14h30 à 15h : Rencontre avec Leslie Gobille autour du roman Les Vertiges de l’orée, éd. Madrépores, 2021.

De 15h à 15h30 : Rencontre avec Louis-José Barbançon, autour de À la recherche du nous, éd. Au vent des îles, 2022.

De 15h30 à 16h : Rencontre avec Mourareau autour du roman Méridien Zéro, éd. Au vent des îles, 2020.

De 16h à 16h30 : Rencontre avec les lauréats des résidences d’écriture.

De 16h30 à 17h : Remise des prix Popaï.

Côté jardin
De 9h30 à 10h : Rencontre avec l’association Écrire en Océanie.

De 10h à 10h30 : Rencontre avec Gabrielle Ambrym autour de son album Bestiaire pour un abécédaire insulaire imaginaire, autoéd. 2022.

De 10h30 à 11h : Rencontre avec Haya Darwiche et Véronique Menet autour de l’album Les vœux de Mata, autoéd. 2022.

De 12h à 13h30 : Découvrez nos musiciens locaux autour de compositions acoustiques en partenariat avec le Poemart.

De 13h30 à 14h : Rencontre avec André Martin autour du recueil de nouvelles Sur la rive, éd. Écrire en Océanie, 2022.

De 14h à 14h30 : Rencontre avec Papou autour de l’ouvrage jeunesse de Nicole Isch Gayou et les guppys, Gayou and the Guppies in the Fontain, éd. Écrire en Océanie, 2022.

Tipi
De 10h à 11h : Contes de Julie Dupré.

De 11h à 12h : « Livres en spectacle » : conte et littérature jeunesse calédonienne par la compagnie Pied Libre. À partir de 3 ans.

De 12h à 13h : Lectures animées par les étudiants de l’UNC.

De 13h à 14h : Histoires lues et contées avec l’association Lire en Calédonie.

De 15h à 16h : « Pop mange de toutes les couleurs » avec la compagnie Les Kidams. À partir de 4 ans.

Site historique de l’île Nou – Bagne de Nouville

De 10h à 12h : Visite du site historique de l’île Nou et lecture de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou - Inscriptions à l’accueil du musée.

De 14h à 16h : Visite du site historique de l’île Nou et lecture de l’ouvrage Louis, fils de surveillant au bagne de l’île Nou - Inscriptions à l’accueil du musée.

Ateliers
De 10h à 12h : Découverte de la pirogue avec Kenu Waan Project : KOP,

les chemins de la pirogue.
De 10h à 12h : Découverte de l’illustration avec Niko.

De 14h à 16h : Découverte de la pirogue avec Kenu Waan Project : KOP, les chemins de la pirogue.

De 14h à 16h : Initiation à l’illustration avec Rachel Tribout.
De 14h à 16h : Dessine les personnages de tes ouvrages jeunesses avec Julie Dupré.

Ado
De 10h à 12h : Atelier d’écriture.
De 12h à 14h : Atelier collage.
De 14h à 16h : Atelier broderie – illustration avec Gabrielle Ambrym.

9 Lifou

Le Silo s'y rendra les mercredi 5 et jeudi 6 octobre où sont programmées des rencontres de Julie Dupré, Rachel Tribout, Luc Deborde et Léopold Hnacipan avec les scolaires.  Des animations sont elles aussi prévues à la médiathèque Löhna le mercredi 05 octobre après-midi. Et c'est ouvert à tous !

10 Sur notre antenne

Alice Pierre était l'invitée de la matinale de ce jeudi 29 septembre. Vous pouvez retrouver l'entretien complet qu'elle a accordé à Sheïma Riahi sur notre site.

Par ailleurs, dans la page culture du JT de NC la 1ère ce jeudi à 19h30 un spécial Silo en direct du Creipac pour la soirée de lancement de l'opération. Alexandre Rosada recevait deux invités, Alice Pierre, la directrice de la Maison du livre et l'une des invitées extérieures, Darius Moearii. Alexandre Rosada y évoquait également l’ouvrage de Basile Galais, auteur calédonien de Les sables, élaboré en résidence d’écriture de la province Sud.

Une page à retrouver ci-dessous : 

©nouvellecaledonie