L'actu en bref de ce dimanche 12 mars 2017

actu en bref nouméa
Actu en bref
©NC1ère
L’essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie: 
-Horizon Patho reste en super Ligue. Il s’est imposé hier face à Wacaélé, 2 à 0,
-le sport c’est aussi la natation avec le Meeting Qantas, hier au CNC,
-Et l’un des canons de la Moqueuse va rester sur le Caillou...

Le Palika veut convaincre de la viabilité de son projet d’indépendance

Convaincre les jeunes Kanak, mais aussi l’ensemble des Calédoniens, de voter en faveur de la pleine souveraineté en 2018.
Hier matin, le conseil des jeunes du Palika organisait une conférence sur l’accession à la pleine souveraineté à l’Université de Nouville.
La salle était comble, pas loin de 300 personnes avaient fait le déplacement.
La conférence était animée par le président de la province Nord et signataire des accords, Paul Néaouyine, Victor Tutugoro, et Louis Mapou.
"Le Palika prend son bâton de pèlerin pour convaincre les Calédoniens de voter en faveur du projet de pleine souveraineté. Pour cela, affirme Victor Tutugoro, il faut les informer, leur expliquer, afin de lever leurs doutes et leurs craintes".
"Sur le fond, cette conférence organisée par le Conseil des jeunes du Palika s’articulait autour de deux axes : le chemin parcouru, depuis les accords de Matignon-Oudinot en 1988, jusqu’à aujourd’hui. Et le projet pour l’après-2018 : comment exister à part entière, en tant que nation, après le transfert des compétences régaliennes.
Pour Paul Néaoutyine, cela reste possible, grâce au nickel". 


Le Palika souhaite aussi convaincre les 35 000 abstentionnistes, recensés lors des dernières provinciales.
Le projet du Palika sur l’accession à la pleine souveraineté doit être rendu public dans les semaines à venir.
La prochaine conférence sur le sujet doit avoir lieu à Koné, au mois de juillet.

Notre page sport du Week-end, avec du football et cette Ambiance survoltée hier soir au stade Numa Daly

Horizon Patho a obtenu son maintien en Super Ligue en remportant le barrage d’accession à la première division calédonienne.
Un barrage qui opposait en aller et retour, Patho, relégué des îles de la Super Ligue 2016, à Wacaélé, le champion de la PH îles.
Pour Wacaélé, il n’y avait pas grand-chose à faire hier soir. L’équipe n’a pas eu beaucoup d’occasions. Elle a sauvé un penalty de Caroïné, et a vu deux frappes adverses renvoyées par la barre transversale. Jean-Michel Némia, le coach, admet la défaite et l’élimination, avec quelques regrets cependant :
Les joueurs de Guahma avaient gagné l’aller 1-0 jeudi.
Ceux de Patho ont remporté le retour 2-0 hier soir.
Jean-Jacques Béaruné, d’un extérieur du pied dans la surface, et Auguste Washétine sur coup-franc, ont marqué en deuxième période. 


Le public est venu très nombreux au rendez-vous du Meeting Qantas, au CNC 

L’ambiance était comme toujours au rendez-vous de cette 24ème édition de l’événement, avec les têtes d’affiche calédoniennes, Diane Bui-Duyet, Charlotte Robin, Emma Terebo et Florent Janin, et en invité exceptionnel, le champion olympique Alain Bernard.
Pas de record, mais de bons temps ; ceux des deux valeurs montantes du CNC, Emma Terebo, qui a réalisé un temps de 25 secondes et 94 centièmes dans la catégorie open femmes ; et Florent Janin, avec un temps de 23 secondes et 63 centièmes dans la catégorie Open Hommes.
Quant à Alain Bernard, “retraité” de la natation depuis quatre ans, il a couru dans la catégorie 25-39 ans, et a réalisé un temps de 24 secondes et 28 centièmes. 

Enfin le sport c’était aussi hier après-midi la reprise de la saison de course à pied sur route à Païta

Le Trophée Benhacine a rassemblé une centaine de participants. Dans le 10km, avec 64 partants, la victoire est revenue à Odile Huon chez les dames en 43 minutes 23 secondes et à Mathieu Szalamacha chez les hommes en 35 minutes 26 secondes.

2 ans après l’accident sur le tournage de l’émission Dropped

Une centaine de personnes, principalement des proches de victimes se sont réunis au Trocadéro, à Paris.
Elles ont rendu hommage aux 10 morts de l’accident d’hélicoptère dans le nord Ouest de l’Argentine. Parmi eux, les sportifs : Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. Les familles des victimes attendent toujours que des responsabilités soient établies.

Journée de recueillement également au Japon, 6 ans après la catastrophe de Fukushima. Le pays ne s’est toujours pas remis de l’accident nucléaire. Il avait subi le séisme et le tsunami, qui ont fait 18mille morts et 3000 déplacés. En France, Greenpeace et le réseau « sortie du nucléaire » ont appelé à manifester pour alerter sur les dangers du nucléaire.
 
Jean-Luc Mélenchon a bien ses 500 signatures. C’est ce que vient d’annoncer le candidat de la France Insoumise. Hier il n’en avait encore que 432, selon le pointage du Conseil constitutionnel. A une semaine de la clôture des parrainages, Jean-Luc Mélenchon est donc assuré de pouvoir se présenter à l’élection présidentielle. Il le 8ème candidat officiel.
 
C’est l’une des attaques les plus sanglantes contre la capitale syrienne. Plus d’une quarantaine de morts et 120 blessés ce matin à Damas après l’explosion de deux bombes dans la vieille ville. Elles visaient des pèlerins chiites irakiens.
 
La planète est confrontée à la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale, avertissement des Nations Unies aujourd’hui. L’ONU qui met en garde contre le risque de malnutrition et de famine. 20 millions de personnes en Afrique et au Yemen. La Somalie, Le Soudan du Sud, le Nigéria et le Yemen sont tous en proie à des conflits. « Sans des efforts collectifs et coordonnés au niveau mondial », les Nations Unies estiment que ces millions de personnes vont tout simplement mourir de faim.


Retour chez nous, avec cette bonne nouvelle qui devrait réjouir les amateurs d’histoire locale

Alors que le navire de patrouille « La Moqueuse »  se dirige vers une mise hors-service, l’un de ses canons, va rester en Nouvelle-Calédonie. Il vient d’être cédé par la marine nationale.
Avec la cession de ce canon anti-aérien de 40mm, fabriqué dans les années 30 et utilisé lors de la seconde guerre mondiale, ce sont plus de 80 ans d’histoire qui vont demeurer dans notre patrimoine. L’initiative est à mettre sur le compte de l’association « Americal Museum ».
Son président, Paul Paturel, est un ancien de la marine nationale. Il ne cache pas sa joie devant cette grande première.
Au-delà du caractère inédit de la session, il faut aussi noter que c’est le fruit d’un long travail. Les démarches administratives ont pris deux ans et demi, et il a fallu faire des travaux sur le canon pour le désarmer.
Il va désormais pouvoir être amené à Bourail, sur un terrain acheté spécialement pour l’occasion. La pièce d’artillerie sera exposée aux côtés d’engins de débarquement, mais également de collections d’uniformes et d’armement.
Le capitaine de la base navale Laurent Bechler, a donné son accord. Il ne regrette absolument pas  sa décision.
Le canon de 40mm va pouvoir souffler pour de bon, c’est une véritable seconde vie qui s’offre à lui. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live