publicité

Agression d'un chauffeur de bus Karuïa, desserte de Tindu suspendue ce mardi

Après un nouvel incident vendredi soir, les conducteurs de bus du réseau Karuïa font valoir leur droit de retrait : les quatre lignes qui concernent le quartier nouméen de Tindu ne seront pas desservies ce mardi.

© Karuïa
© Karuïa
  • Erik Dufour, avec F.T.
  • Publié le , mis à jour le
Un conducteur de bus du réseau Karuïa a une nouvelle fois été victime d’une agression. Elle est survenue vendredi dernier, vers 19 heures, dans le quartier de Tindu. Dans la foulée, les chauffeurs de la compagnie ont fait valoir leur droit de retrait : ils n’assureront pas le trafic ce mardi 10 septembre, et peut-être mercredi 11, sur les lignes qui desservent Tindu. Soit les lignes 90, 91, 92 et 93.
 

Les conducteurs doivent se réunir pour discuter avec la direction ce mardi matin, à partir de 8h30, sur le site du dépôt Karuïa de Ducos.
 
Octobre 2018, le service de bus suspendu à Kaméré. © Malia Noukouan / NC la 1ere
© Malia Noukouan / NC la 1ere Octobre 2018, le service de bus suspendu à Kaméré.
 

Nombreux précédents

Plusieurs épisodes similaires ont eu lieu ces derniers mois. Quelques exemples : un débrayage s'est produit début août 2018 après des faits survenus à Saint-Quentin. La desserte de Tindu a été suspendue sept jours, fin août 2018, quand un jet de pierre a blessé une passagère. Citons encore les six jours sans car à Kaméré en octobre 2018 après un autre caillassage.
 

Après Carsud

Début août 2019, c’est Carsud qui était concernée : toutes les rotations des cars dans le Grand Nouméa ont été stoppées après l’agression d’un conducteur. Le dispositif de sécurité a été alors renforcé. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play