nouvelle calédonie
info locale

Un aperçu de cinéma ibérique et latino

festivals nouméa
Films du festival du cinéma ibérique 2018 à Nouméa
Ouvert mardi, le festival «Reflets du cinéma ibérique et latino-américain» reprend ce soir, au centre d’art de Nouméa. Il reste cinq drames, thrillers et autre film policier à découvrir en espagnol sous-titré.
Plus de place pour découvrir l'odyssée de Sayra et Casper dans Sin Nombre. Le premier long-métrage de l'Américain Cary Fukunaga affiche complet, ce jeudi soir, au théâtre de Poche du centre d'Art. Les amateurs de cinéma ibérique, ou latino-américain, devraient pouvoir se rattraper ce week-end. Al final del túnel («Au bout du tunnel»), policier de l'Argentin Rodrigo Grande, est programmé vendredi à 20 heures.
 

Deux par jour le week-end

Samedi, à 15 heures, place à Manos sucias («Les Mains sales»), produit par Spike Lee et réalisé par le Colombien Josef Wladyka qui signe également la série Narcos. Les cinéphiles pourront enchaîner à 18 heures avec le film espagnol Contratiempo («L'Accusé»), de Oriol Paulo.  
 
Affiche Une Femme fantastique
 

Intermède

Deux films également à l'affiche du dernier jour. Dimanche à 15 heures, Una mujer fantástica («Une Femme fantastique») du Chilien Sebastián Lelio. Et à 18 heures, Tarde para la ira («La Colère d'un homme patient») par l'Espagnol Raúl Arévalo - c'est interdit aux moins de douze ans. Entre les deux, la compagnie Pied libre la jouera cabaret-théâtre dans les jardins du centre d'Art, comme elle l'a fait à l'ouverture du festival. Un rendez-vous porté par la Ville de Nouméa sur une programmation signée Musical productions. Les films sont diffusés en version originale sous-titrée en français.
Affiche L'Accusé
En pratique
Tarif
500 F par séance

Billetterie
• sur tickets.nc
• sur place de 11h30 à 16h30 en semaine et une heure avant le début de chaque projection.

Renseignements
25 07 54
Publicité