Attention, très fortes concentrations de dioxyde de soufre à Montravel

qualité de l'air nouméa
Depuis 11h30 ce jeudi, des concentrations très fortes en dioxyde de soufre ont été mesurées dans le quartier de Montravel, à Nouméa. Le niveau au-delà duquel les personnes sensibles doivent être mises en garde a été dépassé à 11h45, avec une valeur de 633 microgrammes par mètre cube.
 

Attention aux plus fragiles

Ça signifie que les habitants fragiles, comme les personnes âgées et les enfants en bas âge, doivent privilégier une activité calme et éviter l'exercice physique intense. Il est aussi conseillé aux parents d'être vigilants si leurs enfants se mettent à tousser ou ont du mal à respirer. Mieux vaut, enfin, éviter le tabac, l'utilisation des solvants et de tout autre produit irritant pour les bronches.
 
Alerte au soufre du 28 octobre
©Scal'Air
 

Centrale thermique de Doniambo

Une pollution d’origine industrielle: selon Scal’Air, des vents faibles de secteurs Ouest à Ouest - Sud-Ouest sont enregistrés depuis le début de la matinée sur l'agglomération de Nouméa. «Ces conditions favorisent la dispersion du panache industriel de Doniambo vers le secteur de Montravel», plus précisément la centrale thermique qui alimente l’usine en électricité. L’association chargée de surveiller la qualité de l’air ajoute que «d’après les données fournies par l'industriel», la dite centrale thermique a basculé à 11h43 sur une alimentation en fioul à très basse teneur en soufre.